CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mardi 21 février 2017             00h00
MA TV AFRICA TODAY

TODAY AFRICA TV LE 20H DU 18 FEVRIER 2017

TODAY AFRICA TV TOP CHRONO DU 18 FEVRIER 2017

TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 16 FEVRIER 2017

TODAY AFRICA TV LE 20H DU 16 FEVRIER 2017

TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 14 FEVRIER 2017
Voir les archives
Santé:Situation de l’épidémie de cholera en GUINEE

SOCIETE  >  

Du 02 février au 23 juillet 2012, cinq Préfectures ont enregistré 851 cas de choléra et 44 décès avec une létalité de5,17 %.

a) Conakry:
Du 03 mars au 23 juillet 2012, la ville de Conakry a enregistré 314 cas de choléra et 4 décès.

b)Forécariah:
Du 02 Février au 23 juillet 2012, il a été enregistré 303 cas de choléra et 24 décès repartis entre 46 localités.

c)Préfecture de Boffa:
Du 19 février au 23 juillet 2012, ont été enregistrés 157 cas de choléra et 06 décès dans 05 localités de la Préfecture de Boffa.

NB : Depuis le 07 mai, aucun cas de choléra n’a été enregistré à BOFFA.

d) Boké:
Du 22 avril au 23 juillet 2012, la Préfecture de Boké a enregistré 33 cas de choléra et 03 décès dans trois localités.

e) Mamou:
Du 12 au 23 juillet 2012, la Préfecture de Mamou a enregistré 35 cas et 7 décès dans la sous Préfecture de Tégréya et Niagara.

f) Dubréka:
Du 02 au 19 juillet 2012, la Préfecture de Dubréka a enregistré 3 cas de choléra qui sont survenus sur l’île de ARANBANTI dans la Sous Préfecture de Khorira.

g) GUINEE:
Evolution hebdomadaire des cas et décès de choléra en Guinée du 02 féviers au 23 juillet 2012.

L’augmentation du nombre de cas au niveau national est influencée par les chiffres de Conakry. Cette localité connaît une recrudescence des cas durant ce mois de Juillet.

Les mesures complémentaires suivantes ont été prises, notamment:
1-Renforcer la sensibilisation de la population sur les mesures d’hygiène individuelles et collectives, à travers des radios communautaires privées et publiques et surtout les leaders religieux et par Téléphone (SMS).

2-Augmenter la couverture de Conakry en Centre de traitement du choléra (CTC) au moins un CTC par commune.

3-Continuer le plaidoyer auprès des pouvoirs publics pour un meilleur assainissement de la ville de Conakry.


Informations complémentaires:

Conakry a deux centres de traitement contre le choléra (le CTC de DONKA et le CTC de Koloma).

L’échantillon reçu par le laboratoire de bactériologie de l’Institut National de Santé Publique, en provenance de Beyla s’est révélé négatif à la culture du vibrion cholérique.


Publié le 26/7/2012


A LIRE AUSSI...

L'accord enfin signé par les syndicats et le gouvernement

Kaloum affecté par les manifestations

URGENT: Le Syndicat invite au calme pour la fin de la grève

L'opposition républicaine se prononce sur la grève des enseignants

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE