CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
lundi 27 mars 2017             00h47
MA TV AFRICA TODAY

TODAY AFRICA TV LE MAG DU 26 MARS 2017

TODAY AFRICA TV REPORTAGE DU 26 MARS 2017

TODAY AFRICA TV REPORTAGE DU 25 MARS 2017

TODAY AFRICA TV LE 20H DU 25 MARS 2017

TODAY AFRICA TV REPORTAGE DU 25 MARS 2017
Voir les archives
Ramadan : La monté vertigineuse du prix du carton de poissons .

SOCIETE  >  

La vice-présidente de la coordination des femmes mareyeuses de Guinée s’est entretenue ce jeudi 26 juillet 2012 avec les hommes de Médias. Au cours de cet entretien, Jacqueline Kourouma s’en est pris aux femmes vendeuses de poissons, qui continuent de vendre un carton de poisons à plus de 260.000fg.

Rappelons qu’à la veille du mois saint de Ramadan,le gouvernement guinéen à travers le Ministère de la pêche avait rencontré tous les acteurs impliqués dans ce secteur, afin de soulager la population guinéenne en quantité suffissante de poissons à un prix abordable.

C’est ainsi que le prix d’un carton de poissons a été fixé à deux cent cinquante mille francs guinéens (250.000 fg) et revendu sur nos differents marchés par les femmes maryeuses à deux cent soixante mille francs guinéens (260.000fg).

Pour Jacqueline Kourouma, vice présidente des femmes maryeuses de Guinée, le Ministre de la pêche a rencontré les femmes et les deux parties sont convenues à ce que le département de la pêche laisse le poisson aux femmes à 250.000 fg pourqu’on puisse le revendre à 260.000fg.Un prix jusque là respecté par les maryeuses , a conclu la vice présidente.

Aujourd’hui, le constat révele que les vendeuses de poissons dans nos marchés continuent de se soustraire de cette mesure et vendent un carton à deux cent quatre vingts francs guinéens (280.000fg) voir même trois cent mille francs guinéens(300.000fg). Un acte que la vice présidente des femmes maryeuses n’arrive pas à comprendre.

« Ce sont des saboteurs qui n’aiment pas ce pays, sinon il ne sert à rien de défier le prix d’un carton de poissons fixé par le gourvenement » a t-elle martelé.

Malgré les efforts consentis par les autorités du pays à approvisionner les marchés guinéens en poissons à des prix abordables, les prix des denrées alimentaires en général connaissent une augmentation vertigineuse au grand dam des consommateurs en ce mois béni de Ramadan.

Publié le 26/7/2012


Aboubacar M. Soumah +22464794261

A LIRE AUSSI...

Centre de recherche autonome: une première en Guinée

Trafic humain : un présumé groupe mis aux arrêts

Boké : le gouvernement et les partenaires ensemble pour le bien de la population

Les arbres centenaires en voie de disparition à Conakry

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE