CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
samedi 1 octobre 2016             17h24
MA TV AFRICA TODAY

TODAY AFRICA TV LE 20H DU 30 SEPTEMBRE 2016

TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 29 SEPTEMBRE 2016
Voir les archives
ACTUS EN IMAGES

Les Israéliens votent pour leur nouveau parlement . AFP

Valls: Sarkozy n'a "ni nerfs (...)

Tunisie: peine réduite en appel pou
Voir les archives
PEOPLE EN IMAGES

Garou en couple avec Stéphanie Fournier : bientôt le bébé ?

Tyra Banks : Son « bébé miracle » est né

Nicho­las Bren­don (Buffy) révèle avoir été agressé sexuel­le­ment durant son enfance

Raillée par Michaël Youn lors des Enfoi­rés, Nabilla lui répond

David Beck­ham dopé à l’Oa­sis

Hapsa­tou Sy: taillée pour la réus­site  
Voir les archives
INTERVIEWS D'ICI ET D'AILLEURS

Blaise Compaoré: «Je veux que le peuple soit libre»

Vol d’Air Algérie: ce que l’on sait

Sérey Dié sort de sa réserve: «Je v
Voir les archives
SONDAGES
idykaba@gmail.com

ESPACE COMMUNIQUES

Union Nationale des Artistes et Musiciens de Guinée(UNAMGUI),

2ème Cérémonie de remise de la Bourse d'Excellence du Club Efficience

Bonne fête à toutes les radios de Guinée.

54eme anniversaire de la République de Guinée: Areeba félicite le peuple de Guinée

Perturbation du réseau MTN-areeba: la direction de l'opérateur évoque des raisons techniques (communiqué)

Voir les archives
Articles les plus lus

A propos du Comité de soutien : Titi Camara retire le qualificatif " bidon"

Projet de Kaléta : Des avantages pour les localités riveraines et celles traversées

Tennis : l’open de Guinée démarre le 17 mai 2013

L’accusé Alpha Saliou Wann, « je suis victime de manipulation… »

Mines : le groupe AMS dépose ses valises...

Cinéma: dans son ''kèlè'', Mawata Camara expose les méfaits de la guerre...

Tirailleurs sénégalais : les familles sollicitent le payement de leurs pensions

“ Je ne suis pas d’accord avec l’orientation politique actuelle de Celou Dalein“,dixit Bah Oury

Problématique du prix du riz sur le marché : les acteurs concernés s’impliquent

Voirie urbaine : début des travaux de bitumage du tronçon Enta-Dabompa

OFFRES D'EMPLOI

Consulter les annonces d'emploi en Guinée

Déposer votre CV
en ligne

Medias : le comité de suivi et de veille s’implique dans le renforcement des capacités des journalistes

SOCIETE  >  

Renforcer les capacités des hommes de médias sur le plan institutionnel, technique et rédactionnel, c’est l’objectif du comité de suivi et de veille du code de bonne conduite des journalistes en Guinée.

C’est dans ce sens qu’il a organisé ce jeudi en partenariat avec Search for common ground, une conférence-débats sur le «rôle de la société civile dans la vie de la nation ».

La société civile est l’ensemble des organisations traditionnelles ou modernes, apolitiques, non gouvernementales ayant un but commun pour le développement socioéconomique, politique et culturel, en vue de promouvoir la paix durable et un développement harmonieux.

En Guinée, elle a existé bien avant l’indépendance. Mais elle a été gelée par le parti-Etat sous le règne de Sékou Touré qui l’avait définit comme étant l’ensemble des masses laborieuses.

Après une longue lutte, c’est dans les années 2000 que les structures de la vie associative guinéennes ont pu mettre en place un conseil national des organisations de la société civile. Selon Djibril Barry, premier vice-président du conseil national de la société civile de Matoto, la structure a mené plusieurs mouvements avant d’arriver là. « C’est le cas de la manifestation des enseignants en 2006 qui s’est soldé par plusieurs morts et blessés. Les événements de janvier-février 2007, entre autres », précise-t-il.

La société civile dont le rôle essentiel est de préserver la paix, agit selon le conférencier sur deux thématiques dont l’Etat de droit et la bonne gouvernance.

Sur le mandat du CNOSCG, Djibril Barry rappel qu’il en a trois : «1, promouvoir et sauvegarder les intérêts de la société civile, 2 : promouvoir le partenariat entre les organes dirigeants et les institutions pour un développement durable et le troisième mandat, c’est de promouvoir la démocratie participative ».

De nos jours, la société civile guinéenne compte plus de 80 réseaux affiliés, a-t-on appris d’une source proche de l’institution.

Mamadou Aliou BM Diallo

224 64 02 05 01


Publié le 26/7/2012


A LIRE AUSSI...

Insécurité : le CROSC lève le ton

Forum de mobilisation des ressources internes : La Guinée se prépare

Industrie : le ministre dans les installations des unités industrielles

Insécurité: la société civile s’active

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE