CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 26 avril 2017             08h02
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV 20H DU 25 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 23 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV 20H DU 20 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 18 AVRIL 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TRIBUNE DU 25 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 20 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 18 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 14 AVRIL 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Souffrances des guinéens, que font les autorités ?

SOCIETE  >  

Nombreux sont les guinéens qui, au lendemain de la publication des résultats du second tour de la présidentielle, avaient poussé un ouf de soulagement, croyant que la pénurie d’eau potable, le chômage et l’insécurité consécutive au manque d’électricité, ainsi que la hausse fantaisiste des prix, bref, les guinéens croyaient avoir tourné la page des difficultés et de la pauvreté.

Lais c’est sans compter sur l’indifférence des dirigeants de ce pays. Avant l’investiture du président Alpha Condé, le gouvernement de transition dirigé par Jean Marie Doré a revu à la hausse, le prix du carburant et dans la foulée, tout sur le marché a changé de prix. Et le nouveau président, lors de son investiture, a tenu un discours qui ne rassurait pas, disant aux guinéens : « vous avez déjà beaucoup souffert mais la souffrance va encore continuer ».

Pas donc étonnant que la pauvreté s’accentue passant de 52% en 2007 à 55% en 2012. Nous avons régressé. L’horizon s’est obscurci davantage après la dernière augmentation du prix du carburant pour dit-on, permettre à la Guinée de payer sa dette vis-à-vis des institutions e Breton Wood ; et atteindre le point d’achèvement de l’initiative des pays pauvres très endettés(PPTE).

Aujourd’hui, le constat révèle que la situation socio économique du guinéen est loin de s’améliorer, au contraire. Pendant que la pauvreté gagne le terrain, l’insécurité refait surface. En clair, les hommes ont changé au sommet de l’Etat mais les réalités sont toujours les mêmes : crise d’eau et d’électricité, chômage, pauvreté et insécurité.

Mais que font les nouvelles autorités pour soulager les guinéens abandonnés à eux même face à ces difficultés ? Reste la grande question. En attendant de trouver une réponse à cette question, l’atteinte du PPTE trouvera que les guinéens contiuent de serrer la ceinture.

David Yombouno



Publié le 31/7/2012


A LIRE AUSSI...

Livre : l’histoire de Conakry en un récit

Une société savante pour la sécurité des travailleurs en Guinée

Le code forestier voté à l’unanimité des députés

Gestion des conflits : des acteurs s’impliquent

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE