CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
lundi 23 juillet 2018             10h02
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Lutte contre la corruption : un document en cours de validation

POLITIQUE  >  

La Guinée vers l’élaboration de la stratégie nationale de lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance. C’est dans cette dynamique, que s’est ouvert ce mardi 03 juillet 2018 à Conakry, l’atelier de validation. Des travaux de deux jours, qui seront assortit d’un document de référence en matière de lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance en République de Guinée.

La corruption et l’impunité constituent des facteurs importants de fragilité en Guinée. Elles touchent tous les secteurs de la nation. C’est dans ce contexte, que le secrétariat exécutif de l’agence nationale de lutte contre la corruption a initié ces rencontres. Des rencontres de 48 heures, qui selon les initiateurs déboucheront sur la mise en place d’un document permettant de lutter contre le phénomène.

« La mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption et son plan d’action doit connaitre trois période de scénario. Des périodes définies à court terme 2018-2020, moyen terme 2021-2025 et long terme vers la vision 2040, interpellant tous les acteurs nationaux notamment l’Etat, les collectivités locales, le secteur privé, les organisations de la société civile et les partenaires techniques et financiers. » A déclaré Sékou Mohamed Sylla, secrétaire exécutif adjoint de l’ANLC.

Pour le représentant du chef de la délégation de l’Union Européenne en Guinée, la lutte contre la corruption et l’impunité demeure l’une des priorités de son institution, d’où cet accompagnement de son institution.

« De notre côté, nous les bailleurs de fonds, vous avez notre soutien. Pour ça, nous sommes très ravi d’être présent à votre côté. Nous comptons avec notre expertise partager ces moments de travaux avec vous. Des travaux, qui seront assortis de bon résultat. » A exprimé Gerald Hatler.

Le représentant du ministre d’Etat de la justice, garde des sceaux a tout d’abord remercié l’U.E pour son appui, qu’elle ne cesse d’apporter au département de tutelle, avant que Mohamed Lamine Kaba, n’interpelle chacun et tous à une prise de conscience afin d’éradiquer la corruption. Une manière de permettre aux citoyens de profiter des richesses du pays.

« Je crois, que la lutte contre la corruption est un mouvement d’ensemble. Un mouvement d’ensemble que ce soit dans sa forme active ou passive, nous devrons lutter tous contre la corruption. » A- t- il laissé entendre.

C’est un projet initié par l’agence nationale de lutte contre la corruption à travers le ministère d’Etat de la justice, garde des sceaux. Il s’inscrit dans le cadre du programme de la réforme de la justice PARJU et financé par l’Union Européenne.

Oumar Sow

(00224) 622-209-207 / 666-526-606




Publié le 3/7/2018


A LIRE AUSSI...

Elevage : le ministre annonce de nouvelles mesures

L'opposition guinéenne sursoit à sa marche de ce jeudi

Voici l'intégralité du dernier conseil des ministres

Cour Constitutionnelle: trois conseillers prêtent serment samedi

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE