CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
samedi 25 novembre 2017             04h51
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Barrage d’Amaria : présentation de l’étude de faisabilité

ECONOMIE  >  

La Guinée vers la construction d’un nouveau barrage hydroélectrique. Amaria, c’est son nom, ce barrage vient avec une capacité de 300 Méga Watt. C’est dans ce cadre que séjourne dans le pays, une mission Chinoise chargée de son exécution à travers l’entreprise TBEA dans un délai de 4ans. Durant deux jours, à compter de ce mercredi 25 octobre 2017, les experts et acteurs concernés par le projet vont essayer de travailler pour aboutir à la validation de l’étude de faisabilité du projet.

Le gouvernement guinéen, dans le souci de palier au déficit énergétique auquel reste confrontée la population, vient d’initier un projet de construction du barrage d’Amaria. Situé à 129 kilomètres de la capitale Conakry, le barrage d’Amaria sera aménagé du côté de Dubréka précisément sur le fleuve Konkouré. Un projet hydroélectrique parmi tant d’autres, qui selon le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, vise à combler l’insuffisance en énergie. Un barrage réalisable suite au potentiel énergétique dont regorge le fleuve Konkouré.

« Aujourd’hui, ce sont les études de faisabilité de Amaria. Demain ce serait les études de faisabilité sur un autre site sur le Konkouré, que personne ne pensait qu’il y avait un potentiel énergétique important entre Souapiti et Garafiri. Ce potentiel ce chiffre à près de 100 méga watt. Les études de faisabilités seront prête d’ici 2019, pour que dès 2021, les travaux d’aménagement de ce site là aussi puisse démarrer. Ce qui peut nous aider à avoir une puissance installée sur seulement le fleuve Konkouré en cascade de 1200 méga watt d’énergie » a déclaré Cheîck Taliby Sylla, ministre de l’Energie et de l’hydraulique.

Les travaux d’exécution du projet d’aménagement du barrage d’Amaria, seront réalisés par l’entreprise chinoise TBEA sur fonds propre. Le coût de financement s’élève à 10 milliards de dollar. Pour Wu Wei, vice-présidente de la société TBEA, la démarche vise à accompagner la Guinée dans le développement énergétique.

« L’investissement de TBEA dans la construction de la centrale hydroélectrique d’Amaria, consiste d’une part pour assurer la sécurité énergétique. D’autre part pour participer au développement énergétique de la Guinée afin de fournir la garantie d’approvisionnement en électricité propre, efficace et de bonne qualité pour la Guinée et autres pays voisins » a- t- elle expliqué.

Le démarrage des travaux est prévu pour le mois de février 2018 a laissé entendre l’entreprise en charge de l’exécution du projet.

Oumar Sow
(00224) 666-526-606 / 622-209-207


Publié le 25/10/2017


A LIRE AUSSI...

Réunion du groupe consultatif: voici les grands résultats

PNDES 2016-2010: La Guinée à Paris

La 2ème édition du forum International sur les finances publiques Close

C'est parti pour le Forum International sur les finances publics

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE