CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 28 juin 2017             11h01
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 27 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 18 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 20 JUIN 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DE L'ACTU + DU 27 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 MAI 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Dégradation des routes : les vérités de l’honorable Fodé Oussou

SOCIETE  >  

Le président du groupe parlementaire des libéraux démocrates, lors du passage de la ministre des travaux publics, à l’hémicycle a interpelé Hadja Oumou Camara, sur l’Etat de dégradation poussée des routes en milieu urbain notamment. Honorable Dr Fodé Oussou Fofana a aussi déploré la lenteur qu’accusent les travaux d’exécutions de la nationale Conakry- Coyah, qui constitue une souffrance pour les usagers.

Le déplacement des usagers, vers les différentes localités de la capitale, représente un véritable calvaire pour les citoyens. Une difficulté, qui se traduit par l’etat de dégradation avancé des voiries de Conakry. Même les routes secondaires, en font cas. Des nids de poule, se font ressentir dans tous les sens. Une situation, qui interpelle le groupe parlementaire des libéraux démocrates, qui dénonce la mauvaise politique du gouvernement dans le domaine des travaux publics.

« Jamais le réseau national routier, n’a atteint un tel point de dégradation. Il est évident qu’avec les prochaines grandes pluies, il faut s’attendre à la coupure de la plupart des tronçons routiers, ayant pour conséquence, la paralysie de la circulation et des activités économiques » a déclaré Honorable Dr Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire des libéraux démocrates.

Une dégradation qui d’ailleurs, amène les usagers à découper souvent les tronçons. Du côté de Coyah, là également un autre casse-tête pour la population. Des passagers, sur la nationale numéro un désireux de joindre la ville des agrumes, sont tenus de passer des heures avant de rallier leur destination, à cause de l’Etat de la route. Des souffrances qui, selon l’honorable Fodé Oussou, se passent sous le regard impuissant des autorités gouvernementales.

« Il est impossible aujourd’hui de se rendre à Kindia, qui est à 135 km de Conakry. Dans les véhicules 4x4, il faut faire au moins 4 heures de temps. Alors que ce qui doivent nous aidés à faire ses routes utilisent les hélicoptères » A ajouté le député de l’Alliance des libéraux démocrates.

A l’issue de cette même plénière, la problématique sur la protection du patrimoine routier a été abordée, sachant que les députés ont voté une loi sur la protection des routes. Sur la question, la ministre des travaux publics promet d’y veiller personnellement.

Oumar Sow
(00224) 666-526-606
(00224) 622-209-207


Publié le 21/4/2017


A LIRE AUSSI...

« 5 accidents graves dont 1 mortel enregistrés dans la circulation à conakry, le jour et le lendemain de la fête » dixit, le Directeur Régional de la sureté urbaine de Conakry

Le mariage précoce en Guinée : les jeunes filles se plaignent

Dubréka finit en beauté la fête de Ramadan

Fête de Ramadan: Faible affluence dans les marchés pour les préparatifs !!!

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE