CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 26 mai 2017             03h54
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 23 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 12 MAI 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 08 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 28 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TRIBUNE DU 27 AVRIL 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Mamou : avantages et inconvénients des taxis motos

REGIONS  >   Foutah Djallon  >  

A Mamou, la pratique des taxis motos est une activité dont plusieurs jeunes exercent aujourd’hui pour subvenir à leurs besoins. Dans une ville surtout montagneuse, cette pratique permet aux citoyens de se déplacer aisément. Au delà de cet apport, le phénomène cause des accidents graves et par fois mortel ; cela par le nom respect des règles de bonnes conduites.

Les taxis moto considérés à Mamou et dans bien d’autres villes d’ailleurs comme moyen de déplacement le plus rapide par des citoyens. Ils restent une activité génératrice de revenu pour les propriétaires. Au-delà du service rendu aux populations de Mamou, un autre facteur se pose et c’est bien celui de l’excès de vitesse et le non respect du port de casques. Pour ces règles non encore respectées par les taxis motards, les agents de la police routière tentent tout de même de fournir un certains nombre d’efforts.
« Nous sommes entrain de chercher à réglementer la circulation routière au niveau des carrefours en envoyant nos agents pour la canalisation et pour faciliter la circulation, puis que Mamou étant une grande ville où la circulation est intense, il faudrait que nous déployons des agents afin de luter contre les surcharges et l’excès de vitesses… » A indiqué Mamadou Guemet Bah Commissaire Central adjoint de Mamou.

Ces mêmes services de sécurité évoquent par ailleurs des difficultés lors des opérations de contrôle.
« Nous avons des difficultés, par ce que les taxis motos ne veulent pas se mètrent en règle. Pour ce qui est du port de casque, nous attendons le fournisseur pour que chacun puisse payer son casque… » A-t-il ajouté.
Quand aux citoyens, ils se réjouissent du rôle que jouent ces taxis motos, compte tenu du mauvais état des routes empêchant parfois l’accès à certaines zones.
« Il ya de ces lieux où les véhicules ne peuvent pas aller, mais depuis que ceux-ci ont commencé à rouler au niveau de la ville carrefour, ils peuvent faire des déplacements aux niveaux des centres urbains et mêmes dans certaines sous-préfectures… » D’après Lao Sylla.

Bien qu’ils saluent aujourd’hui le service rendu par les taxis motos, les citoyens appellent quand même ces conducteurs au respect des autorités, notamment la police afin de réduire le nombre d’accident dans la cité.
« Qu’ils respectent l’autorité de l’Etat surtout les policiers qui sont là pour les aider, tout en évitant les accidents de la circulation afin qu’ils puissent faires du sérieux dans ce qu’ils font… »

Pour le moment, aucune structure officielle de conducteur de taxi moto n’a fait sa connaissance. Comme le constat le démontre ailleurs, mais aux dires de certaines sources, très bientôt, un nouveau syndicat de taxi motos. Il aura pour charge d’encadrer et de superviser la structure.

Tamba Nabiou Ouéndéno
(00224)664 43 47 83
ouendenot@yahoo.fr



Publié le 28/6/2013


A LIRE AUSSI...

Violation d'une chapelle: Le procès s’ouvre à Kankan

Religion: les catholiques du monde en marche vers Pâques

Ebola : L’opposition fustige sa gestion en Guinée

L’opposition guinéenne réagit suite à la fuite des 20 millions US

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE