CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
samedi 23 septembre 2017             15h02
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 11 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 18 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Usine/Friguia: Des huissiers constatent le vol d’équipements du projet de modernisation "Delta V"

REGIONS  >  

Des auditeurs internationaux étaient récemment venus pour faire la situation des installations techniques de l’usine Friguia après plus d’un an d’arrêt. D’après des sources informées, pendant les travaux de cette mission, il a été constaté par des huissiers que des magasins contenant du matériel et des pièces de rechanges de l’usine ont subi des effractions.

Suite aux vérifications faites, il s’est avéré que ces magasins sont vidés de leur contenu. Rappelons que cet incident s’est déroulé pendant la grève illégale au moment où les Russes étaient expulsés de l’usine et quitté Fria pour des raisons de sécurité. A cette époque la gestion de l’usine et sa sécurité étaient entre les mains des syndicalistes et d’une société de gardiennage.

Les premières vérifications sur les lieux ont révélé une perte de plus de 300 mille dollars.

Plus loin, ces mêmes huissiers ont révélé un autre cas de vol plus grave, c’est au niveau du Bureau d’études où les équipements achetés par Rusal à près de et 1 million de dollar et stockés dans le cadre du programme « Delta V » ont été volés et vandalisés.

En effet, c’est en 2010 que les autorités de Rusal ont réuni des personnes ressources pour étudier le programme de « Delta V » dont le but est de moderniser le processus de production, réduire les coûts et apporter une bouffée d’oxygène à Friguia.

Après toutes les études de faisabilités et des missions effectuées, la compagnie Rusal a débloqué le montant en question et livrer les équipements à l’usine Friguia.

C’est au niveau du bureau d’études, c’est-à-dire à la phase finale que les équipements ont pris d’autres directions. Le démarrage de ce programme était prévu pour mai 2012 pour finir au 3ème trimestre de la même année.

Ce vol des équipements compromet toutes les chances de modernisation et de relance de cette unité industrielle victime de sa vieillesse, de son non rentabilité et de son arrête de plus d’un an. Le projet « Delta V » allait rentabiliser l’usine et donner une nouvelle vie à l’entreprise au bénéfice des travailleurs et des populations de Fria.

Aujourd’hui, en plus des effets de la grève, il est certain que des gens tapis dans l’ombre s’organisent à tuer l’usine en empêchant la réalisation du projet Delta V dont l’objectif est de rentabiliser Friguia.

Sur la question, un travailleur de l’usine qui a requis l’anonymat affirme : « Il est effectivement réel que cet matériel du projet Delta V était au bureau d’études et les travaux préparatoires d’installations étaient en cours. C’est en ce moment que nous sommes partis en grève, mais qu’on dise que ce matériel est volé je suis vraiment désolé pour l’usine pour nous travailleurs de Rusal et pour toute la ville».

A Fria, les responsables de la société de gardiennage chargés de sécuriser les installations de l’usine ont porté plainte contre certains gardiens et cadres de l’usine, l’enquête est ouverte pour situer les responsabilités.

Aujourd’hui, la question est de savoir si ces personnes interpelées sont les bénéficiaires réels ou il faut les chercher au plus haut niveau de la hiérarchie de la société de gardiennage.

Car pour pouvoir sortir ce matériel qui n'est point passer inaperçu vu leur grandeur, il faut un grand réseau de complice. Pour toute personne réfléchie il est difficile de penser que ces simples gardiens peuvent à eux seuls réussir à sortir une grande quantité d’équipements de l’usine qui nécessite des moyens de transport appropriés s’ils n’ont pas de soutien.

La rédaction

Publié le 3/7/2013


A LIRE AUSSI...

Siguiri : la route Faranwalia-Nabou en reconstruction

Contre les décrets, les langues se délient pour rien (Libre opinion)

Violation d'une chapelle: Le procès s’ouvre à Kankan

Religion: les catholiques du monde en marche vers Pâques

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE