CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
dimanche 30 avril 2017             18h34
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 28 AVRIL 2017
TODAY AFRICA LE 20H DU 27 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV 20H DU 25 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 29 AVRIL 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 28 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TRIBUNE DU 27 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 20 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 18 AVRIL 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Crise politique : l’opposition annonce un autre meeting

POLITIQUE  >   Politique  >  

L’opposition parlementaire et extraparlementaire compte organiser un prochain meeting le 22 janvier 2014 au stade de Bonfi, dans la Commune de Matam. L’annonce a été faite ce mercredi par le porte-parole de cette frange politique, à l’issue d’une rencontre tenue au siège de l’UFR. Selon Aboubacar SYLLA, l’objectif est de sensibiliser les populations sur la mauvaise gouvernance et les enjeux du processus électoral dans notre pays. Le porte-parole a aussi annoncé que les leaders de l’opposition prendront d’assaut demain le TPI de Dixinn pour exiger la mise en liberté de ces incarcérés du dernier meeting du 28 septembre dernier.

Tirer des leçons du dernier meeting organisé à l’esplanade du stade du 28 septembre et faire le point des arrestations et violences des forces de l’ordre sur les sympathisants sur l’axe hamdalaye à Cosa, étaient les sujets à l’ordre du jour de cette rencontre de l’opposition républicaine.

« Nous avons eu 13 arrêtées dont 4 mineurs libérés et les autre vont être certainement poursuivis, .y’a eu plus d’une quinzaine de blessés dont 3 par balles et un blessé dont le crâne fracturé et un dernier qui a reçu un coup de cross », a énumérer Aboubacar SYLLA.

En ce qui concerne les cas d’incarcération, l’opposition exige la libération pure et simple de ceux qu’elle appelle des mineurs. Et pour cela, les leaders annoncent déjà leur détermination à prendre d’assaut ce jeudi le tribunal de première instance de Dixinn pour manifester contre ce qu’ils qualifie de « justice à double vitesse, ou nous avons certains qui sont rapidement différés devant le tribunal et d’autres jouissent d’une impunité totale ».

A l’issue de cette même rencontre, l’opposition a annoncé un éventuel meeting géant prévu le 22 janvier prochain, et cela jusqu’à la satisfaction de ses revendications, dont l’objectif est de sensibiliser les populations sur les enjeux du processus électoral, un processus selon elle piégé.

Un autre point abordé par cette faction politique est le fonctionnement de la CENI. Selon elle, cette institution fonctionne depuis un certain temps de façon illégale notamment dans la correction des anomalies du fichier électoral et la cartographie des bureaux de vote.

Marie Simone Noël TOLNO/Oumar Sow

Publié le 14/1/2015


A LIRE AUSSI...

Les manifestations de rue ne sont pas une solution dixit Mouctar Diallo des NFD

Reforme institutionnelle:l'U.A entend s'autofinancer

Présidentielle française: les attentes sont nombreuses

Présidentielle française : forte mobilisation à Conakry

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE