CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
jeudi 21 septembre 2017             23h03
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 11 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 18 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Reforme institutionnelle:l'U.A entend s'autofinancer

POLITIQUE  >  

Au cours de la rencontre sur la reforme institutionnelle de l'Union Africaine tenue ce lundi 24 avril 2017 à Conakry, il a aussi été question de l'autonomie financière. Pour les Chefs d'Etats de cette institution, il est impérieux aujourd'hui que l'Union Africaine soit apte à s'autofinancer.

La question de l'autofinancement, c'est l'épine dorsale aujourd'hui de cette réforme institutionnelle. Après plusieurs décennies de dépendance financières vis à vis des pays occidentaux, les Chefs d'Etats de l'Union Africaine, ambitionnent désormais, de trouver des voies et moyens pour doter l'institution d'un fonds de roulement propre. Une démarche, qui, aux yeux de Président de la Commission de l'U.A, apportera la crédibilité à l'organisation.

D'ici le prochain sommet prévu au mois de juillet, des attentes sont nombreuses, en ce qui concerne les thématiques à débattre sur cette problématique de financement de l'Union Africaine.

"La question déterminante de notre succès, réside dans la force de notre volonté politique et de notre engagement réel et sincère pour l'Union Africaine. Dans ce sens, je souhaite que le sommet de juillet prochain, consacre la décision d'allègement et de spécialisation des ordres du jours du sommet, en se limitant à l'examen de trois thèmes au maximum. Que la question du financement, épine dorsale de la reforme soit marquante et réussie comme tel par nous tous", a dit Moussa Mahamat Faki, avant de poursuivre son allocution

"Dans cet ordre d'idée, je souhaite élargir la mission du Haut représentant le Dr. Gabéruka ici présent, au delà du fonds pour la paix, à l'ensemble de la problématique du financement de
l'U.A
".

Pour consolider cette idée de réforme institutionnelle engagée par les chefs d'Etats de l'Union Africaine, l'installation d'une unité opérationnelle de pilotage est prévue, mais aussi l'audit des principaux points de blocages de l'efficacité opérationnelle de l'organisation.

A l'issue des réflexions internes, l'Union Africaine envisage également, des reformes de sanctions en cas de défaillance de l'obligation financière des Etats membres. Elles seront, d'après Moussa Mahamat Faki, des mesures à force dissuasive, pour assurer le système de sanction.

Aissata Fofana


Publié le 24/4/2017


A LIRE AUSSI...

Les propos de Kiridi Bangoura à sa prise de fonction à la tête du ministère de l'agriculture

Elections locales: un communiqué importante de la présidence pour la classe politique

Affaire 3ème mandat: L’INIDH promet de s’opposer

le Premier ministre a présidé la réunion du comité de politique budgétaire

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE