CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mardi 21 novembre 2017             07h30
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Crise à la CENI: Une menace pour les prochaines élections?

POLITIQUE  >  

La tenue des élections communales en 2017 en Guinée menacée par la crise qui secoue actuellement la Commission Electorale Nationale Indépendante. Les commissaires de ladite institution dénoncent des disfonctionnement dont fait l’objet la CENI depuis maintenant plus d’un an et souhaitent le dénouement de la crise avant que ne se tiennent les échéances électorales. La société civile elle, menace de demander la dissolution de l’institution si les commissaires ne prennent pas leur responsabilité.

La crise qui secoue la Commission Electorale nationale Indépendante est loin d’atteindre son épilogue. Jusqu’hier jeudi 04 mai 2017, les concertations se sont poursuivis entre les commissaires de l’institution en charge d’organiser les élections en Guinée et leur président Bakary Fofana. Ces commissaires dénoncent plusieurs disfonctionnements au sein de la CENI. Charles André Soumah un de ces cadres, a expliqué sur les antennes de Chérie FM Guinée, que la Commission Electorale Nationale Indépendante se heurte à un problème de mal gouvernance à la fois interne et externe. Charles André Soumah parle également de prise de décision unilatérale, et l’institutionnalisation dit-il, d’un mécanisme fractionnel.

Récemment, 18 commissaires sur les 25 s’étaient retrouvés pour débattre de cette situation et ont adressé une pétition au Président Bakary Fofana. Une pétition qui aux yeux de Charles André Soumah a toute sa raison d’être. Pour lui, celle-ci, permettrait à tous les acteurs du processus électoral d’apporter une réflexion commune afin d’aider les nouveaux commissaires de la CENI, et les démembrements dans l’organisation d’élections crédibles et apaisées.

Pour des acteurs de la société civile guinéenne, la CENI ne souffre que d’un problème financier auquel plusieurs institutions du pays ont fait face à un moment de leur existence. La société civile guinéenne sort ses griffes et hausse le ton à travers cette menace :

‘’Si ces acteurs ne prennent pas leur responsabilité, c’est-à-dire, s’ils ne mettent pas la nation au-devant des choses, la société civile n’hésitera pas à demander la dissolution de cette CENI là. Par ce qu’on en a marre, on en a assez’’ s’est défoulé Mamadi 3 Kaba, le Président l’Organisation Citoyenne pour les Droits de la République OCDR.

L’on se demande si cette option de la société civile est la solution pour aboutir à des élections communales en 2017. Une autre question qui reste sans réponse c’est celle de savoir jusqu’à quand le dénouement de la crise.

Sâa Alou Yombouno
saaalou@yahoo.fr/ fandelosaa2@gmail.com
224-628-102-603



Publié le 5/5/2017


A LIRE AUSSI...

OHADA : Ouverture travaux préparatoires 45ème session.

Meeting Dabompa : Malick Sankhon prône la paix

Le MATD promet d’accompagner le FOFPAG dans son plaidoyer.

FOFPAG : Rencontre avec des institutions et membres du gouvernement.

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE