CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 13 décembre 2017             10h05
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Aboubacar Soumah explique son retrait au sein de l’opposition républicaine

POLITIQUE  >  

Le président du Parti Guinéen pour la Démocratie et l’Equilibre s’insurge contre l’Opposition Républicaine et le comportement de certains députés à l’hémicycle. Récemment lors d’une conférence de presse, l’honorable Aboubacar Soumah a interpellé les acteurs politiques à changer de stratégies notamment dans les multiples marches de revendications.

La situation socio-politique de la Guinée, pousse certains leaders politiques à réagir. En conférence de presse, le président du Parti Guinéen pour la Démocratie et l’Equilibre a justifié les raisons de son retrait au sein de l’Opposition Républicaine. Pour Aboubacar Soumah, il est inadmissible de continuer à faire sortir les citoyens dans la rue, en ce sens que les jeunes continuent de mourir lors des manifestations.

« Il ne faut pas que vous résumiez toute l’opposition guinéenne à un parti politique où à un groupe de parti politique, je ne suis pas d’accord. Je ne partage pas les valeurs que défendent aujourd’hui à 80% l’opposition républicaine, parce que c’est contradictoire à notre vision » a expliqué Aboubacar Soumah, président du PGDE.

Par ailleurs, le député uninominal de Dixinn a fustigé le comportement de certains mandants du peuple, qui selon l’honorable Aboubacar Soumah accompagnent la majorité présidentielle à violer les lois de la République, à travers le vote à l’hémicycle de certains textes.

« Allez- y à l’hémicycle pour suivre les débats parfois. Aujourd’hui, il y a des problèmes à Boké, vous m’avez écoutez dans les radios, nous étions trois à savoir Mouctar Diallo, Jean Marc Téliano et moi qui avions voté contre ces fameux contrats miniers, qui enlevaient à la Guinée la mise en place d’une nouvelle unité industrielle, de 1 million 50 mille tonnes de capacité, à la place de la rénovation d’une usine qui date de 1960 Friguia. J’ai dit de ne pas voter, les gens ont dit de voter » a-t- il déclaré.

Se réclamant être de l’opposition guinéenne, le leader du PGDE entend œuvrer afin que naisse en Guinée, une troisième force politique. Et cela, dans le seul but de lutter contre la bipolarisation politique entrainée selon Aboubacar Soumah par l’Union des Forces Démocratiques de Guinée et le RPG-Arc-En-Ciel.

Oumar Sow (00224) 666-526-606 / 622-209-207


Publié le 6/10/2017


A LIRE AUSSI...

Assemblée Nationale : conclusions des travaux de la session budgétaire

Parlement : le projet de la LFI 2018 adopté à l’unanimité des députés

Parlement : deux autres textes de loi adopté par la majorité des députés

Voici l'intégralité du conseil des ministres de ce jeudi 7 décembre

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE