CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 13 décembre 2017             10h14
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Assemblée Nationale : Des ministres défendent leur budget pour 2018

POLITIQUE  >  

Dans leurs exercices du principe de redevabilité face à la représentation nationale, les départements ministériels continuent de se succéder à l’hémicycle. Ce jeudi 30 novembre 2017, ils étaient trois à venir présenter leur projet de budget pour l’année 2018. Chacun des ministres dans sa communication, a essayé de décliner la politique sectorielle de son département.

Ce sont des séances plénières, qui permettent aux ministres de relever les faiblesses de leur département. Le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, après avoir fait le point des activités réalisées dans les différents secteurs de son département durant cette année, Sanoussy Bantama Sow a sollicité un rehaussement de son pour l’année 2018.

« Le projet de la loi des finances de 2018 du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique, prévoit un budget global de 202 milliards 402 millions 979 mille francs guinéens » a- t- il déclaré.

La phase question réponse a été plus longue que prévue, des députés en ont mis l’occasion à profit pour interpeller le ministre sur l’usage de la musique guinéenne, qui ne profite pas aux artistes.

« C’est un droit des artistes, je demande à monsieur le ministre de se pencher sur cette question, qui est fondamentale parce qu’on parle de la promotion de la culture mais il faudrait aussi que ce qui produisent soient rémunéré »a exprimé Honorable Saikou Yaya Barry, député.

Le ministre de la communication a quant à lui d’entrée de jeu tout d’abord soumis à l’approbation des députés, les grandes lignes du budget de son département pour l’année prochaine. Un budget qui Selon Rachid N’Diaye se chiffre à 44 milliards 107 mille 818 millions de francs guinéens.

« Notre budget vise à accélérer la construction d’un système national de communication articulée autour des valeurs nationales, qui caractérisent notre pays. La prise en compte des enjeux en particulier du passage de l’analogie au numérique, la couverture intégrale du territoire par la radio et la télévision nationale » a- t- il affirmé.

A travers cet examen du projet de loi de finance initiale 2018, le ministre de l’enseignement supérieur et de a recherche scientifique est largement revenu sur les objectifs que se fixe son département.

« L’objectif général de la politique de de l’enseignement supérieur et de a recherche scientifique pour la période 2014-2020, est de refonder l’enseignement supérieur et de revitaliser la recherche en vue de contribuer à l’émergence politique, «économique, sociale et culturelle de la Guinée » dixit Abdoulaye Yéro Baldé.

Une session budgétaire, qui est marquée par l’absence de bons nombres de députés des différents groupes parlementaires. Ce jeudi seulement 59 parlementaires ont pris part aux travaux plénière sur les 113 inscrit.

Oumar Sow
(00224) 666-526-606 / 622-209-207


Publié le 30/11/2017


A LIRE AUSSI...

Assemblée Nationale : conclusions des travaux de la session budgétaire

Parlement : le projet de la LFI 2018 adopté à l’unanimité des députés

Parlement : deux autres textes de loi adopté par la majorité des députés

Voici l'intégralité du conseil des ministres de ce jeudi 7 décembre

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE