CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 13 décembre 2017             10h11
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Parlement : le ministre de l’éducation parle de la grève des enseignants

POLITIQUE  >  

Malgré le taux d’absentéisme élevé depuis le début de cette session budgétaire, les ministres des différents départements à tour de rôle ne font que passer devant les parlementaires afin de défendre leur politique sectorielle et leur projet de budget pour l’année 2018. Sur les quatre programmé ce lundi 04 décembre 2017, seul celui de l’éducation nationale et de l’alphabétisation présent. Un passage à l’issue duquel, les députés ont interpellé le ministre à tout mettre en œuvre pour une sortie de crise face à la grève déclenchée par des syndicalistes.

Présent à l’hémicycle, alors que les élèves sont dans les rues pour réclamer la reprise effectives des cours suite au mot d’ordre de crève lancé par le syndicat des enseignants, les honorables députés n'ont pas caché leur indignation face à cette crise.

« Cette journée est particulière, les enfants sont dans les rues à Conakry et à l’intérieur du pays. Il y a des jeunes même à Kaloum, qui ont voulu envahir l’hémicycle lorsqu’ils ont senti que vous étiez là. Maintenant, vous en tant que ministre vous êtes en train de défendre votre budget, les enfants sont dans la rue, il y a de cela plus de trois semaines que les cours sont perturbés. Qu’est-ce que cela vous faits en tant que ministre ? » s'interroge Honorable Dr Fodé Oussou Fofana.

Dans son exposé, le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a décliné les grandes orientations assignées à son département est les acquis depuis sa prise de fonction. Après une large communication Ibrahima Kalil Konaté, a soumis son projet de budget relative à la loi de finance initiale 2018. Un budget, qui se chiffre à mille quatre cent soixante-seize milliards sept cent vingt-neuf millions huit cent soixante-douze mille francs guinéens. Par ailleurs, K au carré devant les requêtes des députés a donné des informations sur les évènements, que l’école guinéenne est en train de vivre.

« Les cours ont été perturbés dans la deuxième quinzaine du mois de novembre à Conakry et dans certaines préfecture de l’intérieur. Ce fait malheureux, a entrainé des victimes et des dégâts matériels importants. Des dispositions sont en train d’être prise pour régler ce problème dans le cadre strict des loi et règlements en vigueur » a- t- il déclaré.

Sur le plan pédagogique, au sortir de la crise le ministre promet d’ores et déjà, que des directives seront données aux chefs d’établissements et enseignants en situation de classe pour que les plans d’études soient remaniés afin de rattraper les cours perdus.

Oumar Sow
(00224) 666-526-606 / 622-209-207


Publié le 4/12/2017


A LIRE AUSSI...

Assemblée Nationale : conclusions des travaux de la session budgétaire

Parlement : le projet de la LFI 2018 adopté à l’unanimité des députés

Parlement : deux autres textes de loi adopté par la majorité des députés

Voici l'intégralité du conseil des ministres de ce jeudi 7 décembre

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE