CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 19 janvier 2018             16h01
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Parlement diminution du budget 2018 : des ministres déplorent

POLITIQUE  >  

Les ministres de l’emploi, de la formation professionnelle, celui de la défense nationale ainsi de la sécurité étaient ce lundi 07 décembre 2017 à l’Assemblée Nationale. Une présence, qui s’inscrit dans le cadre de la présentation des prévisions budgétaires de l’exercice 2018, destinées à la réalisation des plans d’actions du gouvernement. Sur les trois départements, deux déplorent la diminution de leur budget au compte de l’année à venir.

D’après le ministre, la formation professionnelle et technique a pour vocation essentielle de fournir au marché de l’emploi des agents qualifiés et compétant grâce à la formation initiale et continue à travers un apprentissage et l’appui aux secteurs informels. S’agissant de l’avant-projet de budget pour l’année 2018, selon Damantang Albert Camara, il prend en compte plusieurs préoccupations du ministère et s’élève à un montant de 206 milliards 819 millions 707 mille francs guinéens, soit une augmentation de 8%.

« Cette augmentation est due à la création de nouvelles institutions d’enseignement technique, qui seront fonctionnelles en 2018 qu’il faudra doter en matière d’œuvre et de produits spécifiques » a- t- il déclaré.

Aux dire de Dr Mohamed Diané, les prévisions financières de son ministère pour 2018 se chiffrent à la somme de 1526 milliards 701 millions 502 mille francs guinéens soit une baisse de 15%. Une diminution, qui n’est pas sans conséquence selon le ministre de la défense nationale.

« Au regard de ses défis énormes dont mon département a la charge de relever, le projet de budget de 2018 diminue drastiquement nos prévisions. Vous comprendrez aisément, les difficultés auxquelles le ministère de la défense nationale pourrait être confronté pour atteindre les objectifs majeures, qui lui sont assignés du fait de la réduction de ses prévisions budgétaires » a- t- il exprimé.

Selon le ministre de la sécurité et de la protection civile son budget de 2018 qui se chiffre désormais à 382 milliards 852 millions 186 mille francs guinéens a subi une baisse de plus de 13 milliards comparativement à 2017. Une diminution, qui aux regards de Me Abdoul Kabèlè Camara est essentiellement basée sur le titre II traitement et salaires portera préjudice au projet de recrutement portant sur 631 nouveaux fonctionnaires dont les demandes de candidature sont en cours de traitement et d’autres nouvelles mesures en cours dans le cadre de la reformes du secteur de la sécurité.

Oumar Sow
(00224) 666-526-606 / 622-209-207


Publié le 8/12/2017


A LIRE AUSSI...

2017 année d'action pour Alpha Condé selon le bureau de presse

Le Président Comorien attendu ce mardi à Conakry

Relance de la filière ananas: le Premier ministre à la rencontre des producteurs de Kindia

Les vœux du nouvel an du Chef de file de l'opposition

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE