CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
dimanche 24 juin 2018             16h23
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Education : K au carré dénonce le mode de recrutement des enseignants

POLITIQUE  >  

D’après le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, la Guinée après plus 50 ans d’indépendance, le pays ne commande aucune organisation continentale ni internationale. Un constat, que déplore K au carré. Pour lui, il est inadmissible, que le pays avec la plupart des cadres guinéens formés ne soit à mesure d’occuper des postes de responsabilité au niveau des différentes institutions. Au cours de la même rencontre, Ibrahima Kalil Konaté a fait cas des enseignants guinéens, qui pour la plupart se livrent à l’éducation sans aucune qualification.

Cela fait plus d’un demi-siècle depuis l’accession de la Guinée à la souveraineté. Mais à date, selon le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation l’on note un taux faible de guinéen ayant occupé de haute fonction au sein des organisations continentale et voir même mondiale. Un constat, qui d’après Ibrahima Kalil Konaté doit pousser les uns et les autres à un éveil de conscience.

« Retenez qu’après 60 ans d’indépendance, la Guinée ne commande aucune organisations régionale ni sous régionale. Prenez toutes les organisations relevant de l’ UA, de la CEDEAO ou encore n’importe laquelle vous verrez, que le pays est absent. Le seul cadre, qui était au niveau de la Mano River Union, s’est Kabinet Komara, lui son mandat est fini et c’est un autre qui est venu. La question que je me pose est de savoir qu’est-ce que notre éducation a fabriqué pendant toutes ces années ? » a- t- affirmé.

D'un autre point de vue, K au carré a dénoncé l’incompétence de certains enseignants. Une incapacité, qui selon lui, se traduit par la non qualification des agents qui doivent assurer la formation des élèves.

« Même au niveau de l’éducation, ce ne sont pas les vrais enseignants qui sont recruté, ce ne sont pas des gens, qui sont sorti des institutions de formation de l’éducation à savoir l’ENI et l’ISSEG, on a pris n’importe comment. Certains sont venu dans notre système là, par ce qu’ils veulent d l’argent et de l’emploi » a- t- il déclaré.

Des dénonciations, qui interviennent pendant que la frange dissidente du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée a déclenché une grève, qui impacte négativement le système éducatif guinéen.

Oumar Sow (00224) 622-209-207 / 666-526-606


Publié le 15/2/2018


A LIRE AUSSI...

Parlement : 5 autres projets de loi votés à l’unanimité

Parlement: deux députés de l'UFDG font leur entrée

Parlement : Honorable Fodé Oussou s’insurge contre des ministres

Assemblée Nationale : le ministre du commerce défend son projet de loi.

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE