CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
dimanche 19 août 2018             18h54
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Santé : des mesures contre les importateurs de médicaments

POLITIQUE  >  

Face à cette pléthore d’importateurs de médicaments, qui détiennent des permis, le ministre de la santé envisage des mesures. Des dispositions, qui consistent à réglementer le secteur de la pharmacie. Mais pour arriver à bout de cette mission, Dr Edouard Niankoye Lamah envisage dit-il de brandir des documents juridiques pour stopper la vente de ces produits de santé par des grossistes amateurs.

La situation d’importation en Guinée des médicaments par des grossistes distributeur non qualifié, inquiète les autorités du département de la santé. Pour donc règlementer le secteur, Dr Edouard Niankoye Lamah opte pour des dispositions pratiques.

« Je pense, qu’il faut rappeler tout ce monde-là, pour purement et simplement prendre des mesures d’annuler beaucoup d’agréments, parce qu’il y a des grossistes importateurs, je ne dirais pas fictif, qui existe réellement mais qui ne répondent pas aux normes et qui n’ont même pas de lieux où stocker les médicaments. » A- t- il déclaré.

Pour le ministre de la santé, cette action vise à préserver la santé des populations. Un contrôle qui touche les importateurs de médicaments, qui pour la plupart d’entre eux ont des documents d’autorisations.

« Nous allons faire des contrôles et tous ce qui ne vont pas répondre aux normes prescrites par le ministère de la santé, nous allons purement et simplement retirer les agréments, qu’ils procèdent et cela pour pouvoir avoir le contrôle, afin de mener à bien la mission, qui est dévolue au ministère de la santé. » A- t- il ajouté.

Une sortie du ministre de la santé, qui intervient suite à l’adoption à l’Assemblée Nationale de la loi portant sur la pharmacie et le médicament en République de Guinée.

Oumar Sow

(00224) 622-209-207 / 666-526-606




Publié le 29/6/2018


A LIRE AUSSI...

Politique : l’opposition et la mouvance parviennent à un accord

Voici le compte-rendu du dernier conseil des ministres

Le porte-parole de la Présidence sur la crise sociale

Un citoyen au premier ministre Kassory Fofana : « votre premier travail, c’est de restaurer l’autorité de l’Etat » (Lettre ouverte)

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE