CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 26 mai 2017             03h58
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 23 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 12 MAI 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 08 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 28 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TRIBUNE DU 27 AVRIL 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
« Je tiens à vous rappeler que depuis 2000, on n’a pas eu de recensement dans ce secteur-là » dixit Mohamed Tall

ECONOMIE  >  


‘’Assistance Préparatoire au Recensement National de l’Agriculture et de l’Elevage’’ c’est le libellé d’une rencontre d’échanges qui se tient actuellement à Conakry. Cette table ronde de deux jours vise à initier un cadre de concertation entre producteurs et utilisateurs de données statistiques agropastorales afin de circonscrire les besoins prioritaires en données statistiques. Cet atelier est organisé par le Ministère de l’Elevage en collaboration avec la FAO.

« Notre pays manque actuellement d’informations statistiques fiables indispensables pour la formulation des politiques et stratégies de développement du secteur rural, ainsi que pour l’évaluation des investissements »


C’est en quelque sorte ce qui a poussé les autorités guinéennes à travers le Ministère de l’Elevage d’organiser cette table ronde. Ces deux jours de travaux donc, devront permettre aux participants des départements sectoriels de renforcer le dialogue et de promouvoir l’interaction entre les utilisateurs et les producteurs des statistiques sur le secteur rural. « Je suis comblé de joie aujourd’hui parce que l’une des activités phares inscrites dans le plan du travail du TCP est la réalisation de cette table ronde. Ce qui est important dans un recensement, c’est quand tu produits une information et qu’elle soit partagée par tout le monde. Et avant de lancer le recensement pilote, nous avons pensé partager le questionnaire que nous avons conçu avec les autres pour qu’à la présentation des résultats finaux qu’il n’ait pas de discordance » a souligné Aly Condé, directeur général de l’Agence National des statistiques agricoles et coordinateur du TCP 3602 appui à la réalisation du recensement national de la Guinée.
La rencontre va également permettre d’échanger sur les outils modernes de diffusion et d’archivages des données statistiques.

Accompagner par la FAO dans ce recensement national de l’Agriculture et de l’Elevage, l’institution Onusienne attache une importance capitale à ces assises. « Le recensement national de l’agriculture et de l’élevage encours de préparation vise à créer les conditions nécessaires pour la réalisation d’une opération statistique de grande envergure permettant à la Guinée d’être non seulement au rendez-vous du programme mondial de recensement de l’agriculture 2020 préconisé par la FAO qui couvre le recensement de la période 2016-2025, mais aussi de contribuer à un meilleur pilotage et suivi des Objectifs du Plan National du Développement Agricole (PNDA) » a expliqué, M. Obama, représentant de la FAO en Guinée.

Cet atelier vise aussi, la mise en œuvre d’un programme ambitieux de collectes de données structurantes et en initiant un système permanant de collectes, de traitements et de diffusion de statistiques agro-silvo-pastorales et halieutiques a ajouté M. Obama. Pour le ministre de l’Elevage, la tenue de cette table ronde devra aider les autorités à mieux ce planifier. « C’est une opération d’une extrême importance non seulement pour le secteur rural du pays, mais pour l’économie dans son ensemble. Je tiens à vous rappeler que depuis 2000, on n’a pas eu de recensement dans ce secteur-là. Ce recensement va nous permettre donc non seulement de connaitre nos capacités dans le secteur rural, mais aussi de connaitre notre potentiel. Et c’est un outil qui permettra aussi de planifier nos investissements et d’élaborer des stratégies de politiques du secteur. Autant dire que c’est un outil indispensable pour développer le secteur rural » a martelé Mohamed Tall.

A la fin des travaux des documents seront mis sur table en vue d’améliorer les outils déjà confectionnés dans le seul but de lancer les recensements pilotes.

Alseny Diallo
(00224) 662 192 029
dialloalseny3@gmail.com




Publié le 13/4/2017


A LIRE AUSSI...

Pêches durables:ouverture d'une session du PRAO à Conakry

FMI : fin de la visite des experts en Guinée

Rusal Friguia : bientôt la réouverture

la télécommunication, une révolution en Guinée

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE