CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
jeudi 21 septembre 2017             16h09
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 18 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 11 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 18 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 08 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Mandement de carême 2014 : Monseigneur Vincent Coulibaly oriente ses fidèles

SOCIETE  >   Religion  >  

Le carême chrétien a démarré mercredi 05 mars 2014, jour de l'imposition des Cendres. Et c'est autour de la question de la transmission de la foi en famille que se sont articulées cette année les orientations pastorales de l'Archevêque de Conakry, Monseigneur Vincent Coulibaly.

A cette question de la" Foi", l’Archevêque consacre son mandement au thème de l’année pastorale 2013-2014 : "l’éducation de la Foi ". C’est ainsi qu’il lance cette invitation :
« Au début de cette année pastorale 2013-2014, en vous donnant les orientations qui doivent marquées toutes nos activités pastorales, à travers le thème « l’éducation de la Foi », je vous invitais à prendre les décisions pastorales pour que les approfondissements de l’an passés ne restent pas lettre morte. Pour nous y aider je vous ai indiqué trois lieux d’application : la famille chrétienne, les jeunes et la catéchèse »

Ajoute t-il :
« Dans ce cadre de la transmission de la Foi, je vous propose de prendre le passage tiré de la deuxième lettre de l’apôtre Paul à Timothée comme support de notre méditation pendant ce temps de carême, je cite : « Paul apôtre du Christ Jésus, par la volonté de Dieu selon la promesse de la vie qui est dans le Christ Jésus, à Timothée mon enfant, bien aimé, grâce, miséricorde, paix de la part de Dieu le père et de Jésus Christ notre Seigneur. Je suis reconnaissant envers Dieu que je sers à la suite de mes ancêtres avec une conscience pure, lorsque sans cesse nuits et jours je fais mention de toi dans mes prières. En me rappelant tes larmes, j’ai un très vif désir de te revoir afin d’être rempli de joie, j’évoque le souvenir de la Foi sincère qui est en toi, Foi qui habita d’abord en Louiss, ta grand-mère et en Ennis ta mère et qui j’en suis convaincu réside aussi en toi. C’est pourquoi, je te rappelle à raviver le don de Dieu qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains, car ce n’est pas un Esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un Esprit de force, d’amour et de maitrise de soi. N’ai donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur et n’ai pas honte de moi prisonnier pour lui, mais souffre avec moi pour l’Evangile comptant sur la puissance de Dieu qui nous a sauvé et appelé par un saint appel, non en vertu de nos œuvres mais en vertu de son propre dessein et de sa grâce, cette grâce qui nous été donné avant les temps éternels dans le Christ Jésus ».

Dans l’esprit d’une Église consacré à la Foi Monseigneur rappelle ceci :
«Il me semble opportun de rappeler encore aujourd’hui que le carême ne signifie pas jeune ou ne se réduit pas au jeûne, malgré l’usage qu’on en fait dans la plupart de nos langues guinéennes et les habitudes prises dans nos communautés. En ce mercredi des cendres, je viens comme chaque année vous inviter à vivre le temps de carême qui commence comme un temps de rencontre et de célébration du Seigneur ressuscité à travers l’écoute assidue et prolongée de la parole de Dieu, la participation au sacrement surtout l’Eucharistie et la réconciliation, la prière qui constitue le lieu de la rencontre intime avec Dieu notre père et le partage qui renforce nos liens de charité fraternel
».

Comme dans un souci de voir dans les faits, la conversion de tous à travers un engagement profond, comme le dit-on la Foi se traduit par les actes, Monseigneur pose cette question :
« A mis parcours de l’année pastorale, le temps de carême nous donne l’opportunité de nous poser quelques questions : où en sommes nous dans la mise en œuvre concrète des engagements pris par les doyennés et les paroisses ; il y’a-t-il une bible dans chaque maison de chrétien ; avons-nous commencé à redécouvrir la joie de la prière familiale ; avons-nous mieux organisé et soutenu les jeunes et les activités catéchétiques dans les paroisses et les doyennés ».

Après l’exhortation à ses fidèles, comme tout pasteur, l’Archevêque de Conakry formule des prières:
« Au moment où nous préparons à célébré le synode extraordinaire des Evêques sur les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation en octobre prochain à Rome, je souhaite que l’entrainement de ce temps de carême nous aide à trouver les forces nécessaire pour engager nos familles sur le chemin de la transmission de la Foi et des valeurs évangéliques. Je souhaite également que ce temps de carême aide tous les parents à mieux comprendre et à mieux accomplir leur devoir, consistant à entrainer leurs enfants à connaitre et à aimer Dieu, à lui obéir et à devenir ses serviteurs. Je prie pour que ce carême 2014 soit pour nous tous, le moment favorable pour redécouvrir et vivre authentiquement notre identité chrétienne et notre mission commune à transmettre la Foi que nous avons nous même reçu ».

Marie Simone Noël Tolno
00 224 657 47 10 97



Publié le 6/3/2014


A LIRE AUSSI...

Aménagement Kaloum : Rapport des études de faisabilité

METFPET: signature de contrat de construction de deux écoles des arts et métiers

Aide- Guinée- APID, pour un gouvernance locale

Hôpital International Indo-guinéen : Evolution des travaux

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE