CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 28 juillet 2017             08h54
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 09 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 11 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 3 JUILLET 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 26 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 14-07-2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DE L'ACTU + DU 11 JUILLET 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Diocèse de Conakry:le Père Léonard repose désormais aux jardins de l'Archevêché

SOCIETE  >   Religion  >  

Au total ils étaient cinquante-cinq prêtres réunis mardi 23 septembre 2014 à la Cathédrale Sainte Marie de Conakry. A la fin de la procession d’entrée, le chargé à la nonciature et l’Archevêque, Monseigneur Vincent Coulibaly. A l’accoutumée ce grand rassemblement des prêtres du diocèse marque la célébration d’une solennité, comme celle du mardi Saint ou une cérémonie particulière. Hélas ! hier matin les draps de l’autel traduisainet le contraire, ils sont violets. La couleur qui symbolise la pénitence ou le deuil. L’Archidiocèse de Conakry enterre à nouveau l’un de ses pasteurs : le Révérend Père Léonard Mamy.

Le cercueil, dans les bras de ses confrères dans le sacerdoce, est conduit à l’autel. Comme pour dire qu’il est prêtre pour l’éternité, même dans le royaume des cieux. Un geste de douleur qui invoque celle du Père André Sow, conduit également sur le même autel, il y’a seulement un mois. Pour Monseigneur Vincent Coulibaly, face à ces pertes si douloureuses, la Foi chrétienne se traduit comme un signe d’espérance, mais surtout d’appel de Dieu adressé à son peuple.

« Qui conque aura laissé maison, frère, mère, champ ou père à cause de mon nom recevra plus et, en partage la vie, nous a dit Jésus, Mt 19,29. Perdre deux prêtres en si peu de temps, trouble bien des esprits. Mais, même si, nous ne perdons pas confiance, nous sommes cependant devant les vrais problèmes, pour gérer les paroisses et organiser le diocèse. Perdre deux prêtres en si peu de temps, quel signe des temps peut-on discerner dans cet événement douloureux ? Peut-être le Seigneur veut-il plus de générosité de la part de tous les diocésains de Conakry, par exemple, plus de charge pour les prêtres et plus d’engagement pour les laïcs… », a prêché l’Evêque.

De la Cathédrale Sainte Marie il a été conduit dans une procession funèbre aux jardins de l’archevêché, où il a été inhumé auprès de son frère le Père André Sow. En plus des fidèles du diocèse et ceux des Eglises sœurs, le père Léonard Mamy était aussi entouré des Cœurs Vaillants et Ames Vaillantes CV-AV, dont il a eu la charge d’aumônier pendant huit ans.

Né le 06 novembre 1968 à Bounouma, dans N’Zérékoré, le père Léonard Mamy après ses études primaires et celles secondaires entamées, entre au séminaire Jean XXIII de Kindia en 1987, à l’âge de dix-neuf ans. Le 15 septembre 2002, il est ordonné prêtre par son excellence Robert Sarah, à la Cathédrale Sainte Marie de Conakry. Après douze ans de vie sacerdotale, il décède le 13 septembre 2014, des suites de maladies, alors qu’il venait d’être affecté à la veille par l’Archevêque dans les paroisses Saint Cyprien de Dixinn et Saint André de Hafia, après celles des Eglises de Pita, Dalaba, Mamou et Labé.

Marie Simone Noël TOLNO
00 224 657 4710 97

Publié le 24/9/2014


A LIRE AUSSI...

Quel avenir pour le livre papier ?

Aide-Guinée, pour une synergie entre les collectivités locales

Presse : vers l’élaboration d'une convention collective en Guinée

Les leaders religieux et écoliers dans le combat contre le paludisme en Guinée

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE