CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 28 juillet 2017             08h53
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 09 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 11 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 3 JUILLET 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 26 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 14-07-2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DE L'ACTU + DU 11 JUILLET 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Hadj 2017 : interdit aux candidats âgés de plus de 70 ans

SOCIETE  >  

C’est une décision des autorités saoudiennes. Les citoyens âgés de plus de 70 ans, désireux d’effectuer le pèlerinage pour les lieux saint de l’islam n’auront pas de visa pour 2017. Cette mesure selon le ministre saoudien du pèlerinage, vise à pallier aux difficultés dont font face souvent les personnes ayant dépassé cette tranche d’âge. Une décision qui est diversement appréciée dans les rues de Conakry. Des citoyens pensent que l’âge ne compte pas pour la candidature. Pour eux, seule la condition physique compte.

C’est une mauvaise nouvelle pour une catégorie de candidats au hadj 2017. Les citoyens qui ont dépassé la soixante dizaine d’âge n’auront plus la change d’accomplir le pèlerinage, qui est l’un des cinq piliers de l’islam. La décision est des autorités gouvernementales de l’Arabie Saoudite. La mesure vise à éviter aux personnes qui ont plus de 70 ans, les accidents dus souvent aux bousculades qui conduisent même à des morts. Un acte qui est différemment perçu par des citoyens qui soutiennent que la condition physique doit l’emporter sur l’âge.

La décision vise à protéger des candidats certes, mais elle n’est pas sans conséquence, en ce sens que les chances des personnes du troisième âge sont réduite déclarent des citoyens.

Une mesure qui intervient pendant que les candidats désireux d’effectuer le déplacement vers les lieux saints de l’islam, s’activent pour remplir les formalités liées au pèlerinage.

Oumar Sow
(00224) 666-526-606
(00224) 622-209-207


Publié le 14/4/2017


A LIRE AUSSI...

Quel avenir pour le livre papier ?

Aide-Guinée, pour une synergie entre les collectivités locales

Presse : vers l’élaboration d'une convention collective en Guinée

Les leaders religieux et écoliers dans le combat contre le paludisme en Guinée

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE