CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
dimanche 30 avril 2017             18h50
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 28 AVRIL 2017
TODAY AFRICA LE 20H DU 27 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV 20H DU 25 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 29 AVRIL 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 28 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TRIBUNE DU 27 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 20 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 18 AVRIL 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Education : les acteurs s’engagent à améliorer le système

SOCIETE  >  


La commission de réflexion sur le système éducatif guinéen a présenté ce mercredi, 19 avril 2017, son projet de réforme au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. La démarche vise à faire comprendre aux cadres de ce département les problèmes qui assaillent l’éducation guinéenne. La rencontre a mobilisé tous les acteurs du système éducatif du pays.

Ce document s’il est mis en pratique selon les concepteurs, par l’ensemble des acteurs du système éducatif guinéen soignera les maux dont souffrent ce secteur.

Certes les carences persistent au niveau de l’enseignement supérieur du pays, mais avec la prise de conscience des acteurs concernés à tous les niveaux, a en croire Macire Sylla, rapporteur de cette commission, pourrait permettre de relever les multiples défis qui interpellent les éducateurs.

C’est un document qui contient des propositions concrètes pour une amélioration de l’enseignement guinéen. Il s’agit notamment des conseils qui visent entre autres la gouvernance du système éducatif, les conditions de vies et de travail des formateurs ainsi que l’utilisation rationnelle des ressources financières.

S’agissant des redoublements des apprenants et les activités génératrices de revenus au sein des institutions de formation, le secrétaire général du département a donné des précisions.

« Les redoublements des élèves ou étudiants, la responsabilité est partager entre les enseignants, parents d’élèves et même l’état » nous a laissé entendre,Binko Mady Touré.

Parlant de ce document, une sous-commission mise en place par le département après observation a apporté des propositions et amendement à la commission afin de tirer une conclusion générale. Dans les jours à venir les deux parties se retrouveront pour la production d’une version finale dudit document.

Moussa CFA Camara
zamacfa@gmail.com
+224 620 76 29 10




Publié le 19/4/2017


A LIRE AUSSI...

Elections locales: le réseau COJELPAID sensibilise

AJRADM : célèbre ces 10 ans

Médiateur de la République : la vulgarisation de son rôle avec les médias

Le CROSC vers la pérennisation des CECE

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE