CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 28 juillet 2017             08h53
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 09 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 11 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 3 JUILLET 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 26 JUILLET 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 14-07-2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DE L'ACTU + DU 11 JUILLET 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Armes légères: des journalistes impliqués dans la lutte

SOCIETE  >  

Comment sensibiliser et impliquer les journalistes sur les dangers de la prolifération des armes légères et de petits calibres ? Cette question était ce mercredi au centre des débats lors d’un atelier de renforcement des capacités des hommes de médias. Son objectif est d’outiller la voix des sans voix afin de lutter efficacement contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petits calibres (ALPC). C’est une initiative de la ComNat-ALPC (Commission Nationale de Lutte Contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petits calibres).

Avec le rôle important que jouent les médias dans leur mission d’informations, de sensibilisation, de communication et d’éducation des populations, les organisateurs de cette journée de dialogue participatif, entendent engager ces journalistes dans cette tâche de contrôle et d’éradication de la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petits calibres. Ce combat est devenu de nos jours selon le président de la ComNat un phénomène mondial qui nécessite l’implication de toutes les couches sociales.

De 1990 à nos jours la prolifération des armes légères et de petit calibre ont couté la vie à plus de 4 millions de personnes à travers le monde a ajouté le Général Bambo. Et la tenue de cette rencontre donc est un moyen pour la commission de tout mettre en œuvre pour lutter contre ce phénomène très complexe.

L’accumulation et la prolifération des armes légères et de petits calibres constituent aujourd’hui une menace à la stabilité et la quiétude sociale des Etats du continent. Car sur 49 conflits majeurs dans le monde, 47 ont été menés par ces armes selon les Nations Unies. Cette réunion avec la ComNat aura permis aux participants de mieux appréhender les thématiques dispensées en vue d’aider les autorités dans leur combat contre ce phénomène.

Cette assise a été une aubaine pour la quarantaine de journalistes participants de mieux saisir les problématiques qui entourent cette situation alarmante et de contribuer davantage à la sensibilisation et le contrôle.

Alseny Diallo
+224 662 192 029
dialloalseny3@gmail.com









Publié le 20/4/2017


A LIRE AUSSI...

Quel avenir pour le livre papier ?

Aide-Guinée, pour une synergie entre les collectivités locales

Presse : vers l’élaboration d'une convention collective en Guinée

Les leaders religieux et écoliers dans le combat contre le paludisme en Guinée

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE