CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 18 août 2017             04h56
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 17 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 16 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 08 AOUT 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 14 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 01-08-2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 26 JUILLET 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Campagne Nationale de PF : Quelle partition des médias ?

SOCIETE  >  

La campagne Nationale de planification familiale débutera le 16 mai 2017 sur toute l’étendue du territoire national. Elle vise à lutter contre la mortalité maternelle, néonatale, juvénile, les IST/VIH/SIDA, les grossesses précoces, non désirées et rapprochées. Quel doit être le rôle des médias dans cette caravane de sensibilisation ? Le ministère de la santé et de l’hygiène publique a tenu à orienter les hommes de médias sur la stratégie de communication pour atteindre l’objectif visé. C’était à la faveur d’un atelier tenu mercredi 10 mai à Conakry.

Ce sont les membres du Réseau des Journalistes en population et développement qui qui ont bénéficié de ce cadre d’échange et de partage avec les acteurs impliqué dans les questions de planification familiale. L’objectif recherché à travers cette démarche est d’informer ces hommes de médias sur les la thématique abordée pour mieux communiquer lors de la campagne de planification qui sera lancé le 16 mai prochain sur toute l’étendue du territoire nationale.

La campagne de planification familiale, va au-delà de l’information et de la sensibilisation. Elle favorisera également l’accès des citoyens à l’âge de procréer, l’accès aux différentes méthodes de contraception pour espacer ou limiter les naissances.

La campagne concernera les 33 préfectures de la Guinée et contribuera donc à l’augmentation du taux de prévalence contraceptive en améliorant l’accès de femmes à l’information et aux services de planification familiale. En Guinée des chiffres du ministère de la santé démontrent qu’en 2016, le taux de prévalence contraceptive était de 7,8% avec un besoin non satisfait en planification familiale estimé à 27%.

La Guinée et ses partenaires veulent une large mobilisation lors de cette campagne, pour que chaque citoyen contribue au développement national à travers la planification familiale.

Sâa Alou Yombouno/ Ly Mariame Baïlo


Publié le 12/5/2017


A LIRE AUSSI...

Application du protocole d'accord: gouvernement, syndicat et patronat autour de la table

La CNSS fait don à ses assurés

Gouvernance environnementale locale : L’AJADIG s’implique

Beny Steinmetz arrêté ce lundi pour blanchiment d’argent

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE