CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 24 novembre 2017             10h00
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
C’est parti pour la campagne Nationale de Planification familiale

SOCIETE  >  

La campagne nationale de planification familiale a été officiellement lancée ce samedi à Conakry. La Guinée et ses partenaires ont 5 jours à compter du 16 mai 2017, pour informer et sensibiliser les populations, sur l’importance d’espacer ou de limiter les naissances. La cérémonie de lancement de cette campagne a mobilisé les ministres de la santé, de la jeunesse et de l’action sociale ainsi que des représentants de certaines institutions internationales.

En dépit de tous les efforts consentis par le gouvernement dans le cadre de la lutte pour la Santé de la Reproduction, les indicateurs restent encore alarmants si nous nous en tenons aux chiffres des experts de santé. Selon l’enquête mixte de 2016, l’indice synthétique de fécondité est de 4,8 enfants par femme quand la mortalité infantile est de 44 décès pour mille naissances vivantes. La Guinée éprouve un énorme besoin dans ce sens surtout dans le domaine de la planification familiale où le chemin reste long, en raison de certaines contraintes sociales. Cheickh Fall le représentant de l’UNFPA en Guinée parle de réticence rencontrée au niveau des communautés. Il évoque également l’aspect religieux dans cette affaire de réticence.

Du 16 au 20 mai 2017, la Guinée et ses partenaires se mettront à l’œuvre pour améliorer la situation à travers cette campagne, lancée ce samedi par le ministre de la santé et de l’hygiène publique. Dr Abdourahmane Diallo rappelle ainsi, les objectifs visés à travers cette campagne de sensibilisation. Pour le ministre de la santé, cette campagne permettra d’informer 45mille femmes en âge de procréer sur la nécessité d’espacer ou de limiter les naissances. Seize mille autres femmes bénéficieront également de produits contraceptifs à l’issu de cette campagne qui concerne également les jeunes de toutes les 33 préfectures.

En améliorant le taux de prévalence contraceptive, l’Etat Guinéen et ses partenaires démontrent leur volonté d’apporter au pays un réel développement.

Dans cette caravane de sensibilisation, le département de l’action sociale compte aussi s’impliquer activement. La ministre de l'action sociale s'est engagée à mobiliser plus de femmes et jeunes en âge de procréer pour faire de cette sensibilisation une réussite.

La même enquête mixte de 2016 précise que le ratio de mortalité maternelle est 550 décès pour 100mille naissance vivante avec une mortalité néonatale qui se chiffre à 20 pour mille naissances vivantes. Des chiffres qui se sont améliorés certes comparativement aux années antérieures mais qui sont loin de taire le combat pour la santé de la mère et de l’enfant en Guinée.

Sâa Alou Yombouno
saaalou@yahoo.fr/ fandelosaa@gmail.com
628-102-603/662-189-437



Publié le 13/5/2017


A LIRE AUSSI...

45ème Session ordinaire de l'OHADA: le Premier ministre préside les travaux

Liberté de la presse : Réaction de la société civile guinéenne

Gestion locale : Aide- Guinée- APID interpelle les citoyens et élus locaux.

La Guinée vers l’amélioration de l’alimentation animale.

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE