CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mardi 21 novembre 2017             07h31
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Assemblée Nationale : deux projets de lois adoptées

SOCIETE  >  

Réunis en plénière ce lundi 15 mai, les députés ont débattu à l’hémicycle de deux points. Il s’agit des projets de lois sur la convention relative à l’exemption réciproque de visas pour les titulaires de passeports diplomatiques et de services entre la Guinée et la Chine, ainsi que le code des collectivités locales en Guinée. Des travaux, qui se sont soldé sur une note de satisfaction, ont tout de même connu quelques tractations entre les députés, autour d’un certain nombre de questions.

Il aura fallu plus d’une demi-heure de contradiction entre les députés au tour de la relecture consacrée à l’examen et à l’amendement du texte sur le code des collectivités, avant d’arriver à un consensus. Celui-ci avait pourtant déjà été adopté par la majorité des élus du peuple. Une polémique due notamment à l’absence du ministre de l’administration du territoire malade, qui est concerné par cette loi. Pour la plupart des mandants du peuple, il est incorrect de procéder à un nouveau vote autorisant à apporter des corrections sur ce code des collectivités sans la présence du ministre, qui doit répondre à un certain nombre de questions.Selon le contenu du rapport de la commission des lois, les amendements formulés concernent l’ancien code des collectivités et non pas le code des collectivités adoptés par l’Assemblée Nationale transmis pour promulgation.

« Il y avait deux petites questions de formes notamment la délégation est nommée, qui a été remplacée par les membres de la délégation sont nommés et l’entretien des lampadaires, qui a été remplacé par l’entretien des équipements publics. Voilà, les deux corrections qui ne pouvaient pas nécessiter la saisie de l’Assemblée Nationale pour une seconde lecture » a expliqué Honorable Mamadou Cellou Baldé, rapporteur de la commission des lois à l’Assemblée Nationale.

Pour la ministre des affaires étrangères, concernée elle par le deuxième projet de loi, l’exemption de visas diplomatiques et officiels entre la Guinée et la Chine s’avère nécessaire. En ce sens que, selon Makalé Camara, les deux pays entendent nouer de bonnes relations dans le domaine du développement économique.

Vue l’impact positif que cela peut apporter à la Guinée, pour l’amélioration du climat des affaires, les présidents des groupes parlementaires ont appelé leurs collègues députés à un vote à l’unanimité. Ce qui fut fait par l’ensemble des députés qui ont répondu présent.

Oumar Sow
(00224) 666-526-666
(00224) 622-209-207


Publié le 16/5/2017


A LIRE AUSSI...

Hygiène : Des vendeuses de pains bénéficient des caisses vitrées.

Kindia: Rusal offre quatre forages et une importante somme d'argent aux deux localités

RTG : Le bureau syndical sortant reconduit.

SENACIP : ‘’Pas de citoyens sans respect des symboles de la République’’.

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE