CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
jeudi 14 décembre 2017             03h25
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Kankan : le RENASCEDD s’active contre le changement climatique

SOCIETE  >  

Le Réseau National de la Société Civile pour l’Environnement et le Développement Durable dans sa dynamique de protection de l’environnement, vient d’organiser dans la région de Kankan un atelier de formation axé sur les enjeux climatiques. La démarche vise à identifier les principales causes des changements climatiques, les conséquences et les approches de solution.

De nos jours, le phénomène de changement climatique demeure une préoccupation dans le pays. En Guinée, la zone la plus exposée reste la Haute Guinée et cela à cause de la présence des sites miniers. Selon président du Conseil Régional des Organisations de la Société Civile de la région de Kankan, il suffit de faire le tour pour constater l’effet de la dégradation de l’environnement.

« Donc, Kankan est à conseiller à plus d’un titre par rapport au changement climatique. On est en plein moi se septembre, observé ce qui se passe dans le Nabaya, les paysans sont inquiet à cause de la perturbation de la pluviométrie » a expliqué Dr Louncény Chérif, président du CROSC de Kakan.

A travers ce séminaire, qui a regroupé des représentants des ONG et structures évoluant dans le domaine de l’environnement, l’espoir  de Sékou Kébé, conseiller en gouvernance territoriale du gouvernorat de la région administrative de Kankan reste fondé sur l’implication des acteurs pour venir à bout du phénomène.

« L’objectif recherché est de renforcer la concertation à travers une implication effective de l’ensemble des jeunes t d’autres acteurs à plus d’engagement dans la lutte contre le changement climatique, les conséquences et approches de solutions » a t- il ajouté.

Un atelier de formation à l’issue duquel, les séminaristes ont échangé via une vidéo-projection, sur une série de questions-Réponses sur les défis liés au réchauffement climatique. Au cours des discutions, les participants ont pointé du doigt la non-application des textes de loi qui régissent la gouvernance environnementale.

« Aujourd’hui, nous avons tellement de textes chez nous, mais le respect fait défaut. Donc le code minier, qui est le code par essence dans la gestion de la gouvernance environnementale doit être respecté par l’Etat et les sociétés minières » a déclaré Abdoulaye Kadiatou Touré, conseiller technique du RENASCEDD.

Cet atelier initié dans le Nabaya est financé par l’Ambassade d’Allemagne en Guinée. Il s’inscrit dans une série d’activités prévues par le RENASCEDD, dans les quatre régions naturelles du pays à savoir Boké, Labé, Kankan et Nzérékoré.

Oumar Sow (00224) 666-526-606 / 622-209-207

Publié le 24/9/2017


A LIRE AUSSI...

Le ministre de la justice monte au créneau contre le personnel de l'appareil judiciaire

Un nouvel accord entre le ministère des finances et la banque mondiale

Lutte contre l’immigration : Ismaël Condé propose des pistes de solutions

Cohésion sociale : les Ambassadeurs de la paix choisissent le football

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE