CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
samedi 20 janvier 2018             13h44
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Assassinat Chérif de Sagalé : Me Cheick Sako parle de l’état du dossier

SOCIETE  >  

Le ministre d’Etat de la justice, garde de sceaux s’est prononcé ce vendredi 15 décembre 2017 sur des dossiers brulant de l’actualité judiciaire. Il s’agit notamment de l’affaire concernant les massacres du 28 septembre 2009 et l’enquête sur la mort suspecte du présumé assassin du Chérif de Sagalé. Des affaires, sur lesquelles Me Cheîck Sako a donné de larges informations sur l’Etat d’avancement de la procédure judiciaire.

Depuis quelques temps, l’attention de l’opinion nationale et internationale reste focalisée sur l’ouverture d’ici la fin 2017 d’un procès dans l’affaire du 28 septembre 2009, comme d’ailleurs, l’avait promis le ministre d’Etat de la justice, garde des sceaux. Mais à date, cet engagement semble ne pas être respecté par les autorités. Face aux multiples interrogations des journalistes sur l’évolution du dossier, Me Cheîck Sako promet d’ici la fin du mois de faire paraitre un communiqué pour donner la position de son département sur cette affaire.

« Je vous dit, que le ministère de la justice fera un communiqué officiel dans les jours et semaines à venir dans le cadre de ce dossier. Donc, tout le monde sera informé » a- t- il déclaré.

Concernant l’évolution des recherches sur la mort suspecte du présumé assassin du Chérif de Sagalé, le garde des sceaux dit avoir diligenté une mission à l’étranger pour des autopsies afin que les citoyens de Pita et Labé soient édifiés sur les raisons de la mort du soupçonné être à la base de l’assassinat du Chérif de Sagalé.

« Le Pr Hassan Bah, qui a été commis pour faire une expertise a eu deux séries d’expertises. Une expertise à l’interne, mais il y a eu un échantillon qu’il fallait envoyer à Paris. Donc, on lui a trouvé les moyens financiers pour qu’il se rende lui-même en personne. Et j’aurais appris, que le Pr était de retour depuis deux ou trois jours donc, il doit nous déposer un rapport pour nous donner ce qu’il a trouvé dans le cadre de ces deux expertises. Quand t- on aura se résultat là, le parquet général va me le remonter et on va communiquer là-dessus » a- t- il ajouté.

En abordant le cas de l’assassinat d’un étudiant ivoirien, lors des récents mouvements syndicaux, l’ancien avocat du barreau de Montpellier dit également avoir demandé au parquet général, qu’une enquête soit ouverte par la même occasion un juge d’instruction a été saisie. Par ailleurs, Me Cheîck Sako promet désormais, que la justice ne laissera rien passer en matière de crime et de viol en République de Guinée.

Oumar Sow
(00224) 666-526-606 / 622-209-207


Publié le 16/12/2017


A LIRE AUSSI...

L'Administrateur Général de l'EDG dresse son bilan

Condamnation de Souleymane Thiânguel Bah: lettre ouverte de sa femme au Chef de l'Etat

Mise en œuvre du projet BOCEJ: une nouvelle étape franchit

Gouvernance locale : débriefing des rencontres d'échanges dans les 5 communes

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE