CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
samedi 20 janvier 2018             13h47
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Justice : les procureurs généraux déroulent le bilan des activités

SOCIETE  >  

Depuis quelques temps une vaste réforme est engagée au sein de l’appareil judiciaire guinéen. Ces progrès, selon les procureurs généraux se justifient par le nombre de dossiers jugés dans les différentes juridictions du pays. A en croire les deux parquets en charge des cours d’appels de Kankan et Conakry, durant l’année écoulée plus de 400 dossiers ont été traités en matière de jugement.

Dans le souci de répondre aux attentes des populations en matière de justice, des reformes sont engagées par le gouvernement guinéens. S’agissant des reformes et de leurs impacts, selon le procureur général de la Cour d’Appel de Conakry, qui couvre la moyenne Guinée, la Basse Guinée et la ville de Conakry, plus de 400 affaires ont été jugées.

« La juridiction de Kindia à elle seule jugée 101 affaire et délibérée, celle de Mamou 49 affaires, Labé 55 affaires, Boké 35 affaires, Dixinn a fait 40 affaires, Mafanco 64 affaires et 18 affaires au tribunal de première instance de Kaloum. Au total, nous avons 362 affaires aujourd’hui jugées dans les huit mois passé dans les juridictions de première instances » a déclaré Moundjour Chérif, procureur général de la Cour d’Appel de Conakry.

Le procureur général de la cour d’appel de Kankan a quant à lui, décliné la situation des affaires criminelles jugées depuis le mois de mars 2017 par les tribunaux de première instance de N’Zérékoré, Kankan et Faranah.

« Au niveau de Kankan affaires criminelles jugées, il y a eu 28, les peines prononcées varient entre 3 et 25 ans de réclusion criminelle. Au niveau de TPI de N’Zérékoré, on a eu à juger 36 affaires criminelles, les peines on variées entre 2 ans et la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sureté comme le code de procédure pénale le permet maintenant de 30 ans. Au niveau du TPI de Faranah, on a eu à juger 12 affaires criminelles, les peines au niveau de cette juridiction on variées entre 1 ans et la réclusion criminelle à perpétuité » a ajouté Williams Fernandez, procureur général de la cour d’appel de Kankan.

Un travail rendu possible, grâce aux parquetiers et sièges des différentes juridictions de Conakry et celles de l’intérieur du pays ont conclu les procureurs généraux.

Oumar Sow (00224) 666-526-66 / 622-209-207


Publié le 11/1/2018


A LIRE AUSSI...

L'Administrateur Général de l'EDG dresse son bilan

Condamnation de Souleymane Thiânguel Bah: lettre ouverte de sa femme au Chef de l'Etat

Mise en œuvre du projet BOCEJ: une nouvelle étape franchit

Gouvernance locale : débriefing des rencontres d'échanges dans les 5 communes

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE