CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
samedi 18 août 2018             04h18
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Assassinat prédicateur saoudien : réaction des associations musulmanes

SOCIETE  >  

Suite à l’assassinat dans la nuit du 16 janvier du prédicateur Saoudien Abdoul Aziz Touwaydjiri à Kantédou-Balandougou, dans la préfecture de Mandiana, l’Union des Associations Ahlou Sounah Wal Djamaa était ce samedi 27 janvier 2018 face à la presse. Objectif, parler des conditions dans lesquelles ce prêcheur a été assassiné. La structure qui s’est indignée face à l’acte, demande à ce qu’une enquête soit ouverte afin que les responsabilités soient situées.

L’acte s’est produit au terme d’une conférence animée par le prédicateur, dans l’une des mosquées de la ville de Mandiana sur le thème ‘’l’épanouissement de l’islam et la fraternité islamique’’. D’après des témoignages, aux dires du vice-président de l’Union des Associations Ahlou Sounah Wal Djamaa, c’est lorsque la victime retournait de la ville de Siguiri avec des collègues prédicateurs Saoudiens et Guinéens, que certains donzos de Kantédou-Balandougou leur ont tendu un piège. Une embuscade assortie des coups de feu sur le convoi de motos, qui se rendaient au fleuve Niger pour la traversée vers Siguiri. Un acte mal perçu par cette association musulmane.

« L’Union des Associations Ahlou Sounah Wal Djamaa de Guinée, condamne de la façon la plus ferme et la plus énergique cette tragédie et exprime son inquiétude face à l’usage des armes à feu par des civiles sur des personnes non armées et pacifique » a déclaré Mamadou Ramadan Bah, vice-président de la structure.

Par la même occasion, la structure condamne le meurtre du chef des donzos.

« Nous restons convaincu, qu’en aucun cas la violence ne doit être répondue par la violence. L’Union des Associations Ahlou Sounah Wal Djamaa de Guinée, interpelle en ce moment particulièrement éprouvant les autorités publiques à mettre toit en œuvre pour que la lumière soit faite sur ce drame afin que les responsabilités soient situées » a- t- il ajouté.

Par ailleurs, le vice-président de l’Union des Associations Ahlou Sounah Wal Djamaa s’est insurgé contre le mode de traitement de cette information par des journalistes avant de les inviter à plus de professionnalisme. Toute chose qui pourrait édifier les populations sur les circonstances de cet assassinat.

Oumar Sow
(00224) 666-526-606 / 622-209-207



Publié le 27/1/2018


A LIRE AUSSI...

Energie : le Niger veut s’inspirer de la Guinée

COJELPAID- APAD-Guinée : point sur le mémorandum adressé au PM

1ère Réunion comité pilotage procès 28 septembre : Me Cheîck Sako sur l’absence de la cour suprême

Procès 28 septembre 2009 : 78 milliards Gnf attendu par l’Etat

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE