CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
lundi 19 février 2018             18h28
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Baccalauréat Unique : le ministre annonce la biométrisation des candidats

SOCIETE  >  

Le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation annonce de nouvelles mesures dans le cadre du déroulement des examens de cette année. Ces réformes sont axées sur la biométrisation des candidats du Baccalauréat unique et l’interdiction aux bacheliers de refaire une seconde fois cet examen, qui marque la fin du cycle secondaire. L’idée selon Ibrahima Kalil Konaté, vise à rendre le système éducatif plus performant.

D’après le constat, ils sont nombreux des bacheliers, qui pour des nécessités de bourse d’études, même après le cycle secondaire continuent à retenter leur chance au niveau du baccalauréat unique. Une situation, que le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation promet cette année de corriger à travers de nouvelles mesures.

« D’abord je vais faire la biométrie, c’est-à-dire si des gens ont la possibilité des faire une fois, deux fois et voir même trois fois le Baccalauréat, ça ne sera plus le cas. Maintenant on va faire cette année la biométrie, tous les candidats seront soumis à la règle. Donc, si tu es dorénavant admis tu t’en ira pour de bon et tu sera répertorié dans le fichier comme bachelier » a déclaré Ibrahima Kalil Konaté, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

Par ailleurs, K au carré envisage l’instauration de la session Bac 2. Une manière de permettre aux candidats du baccalauréat unique de se rattraper dans l’une des matières perdue.

« Les matières du Bac, c’est sept épreuves, vous trouvera que l’enfant a eu la moyenne dans les six et il n’a ratte qu’une seule matière pour échouer au Bac, ça ne doit pas se passer comme ça. Il faut donner une seconde chance à ses candidats, tout en les encadrants pendant trois mois dans les matières, qu’ils ont échouées. Au terme de cette révision, ils seront évalués oralement notamment dans ces matières littéraires par un jury. Ne pensez pas qu’on veut instaurer le Bac1 et le Bac2, c’est le baccalauréat unique accompagné d’une session de rattrapage » a- t- il ajouté.

Une annonce faite récemment par le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, lors d’une rencontre initiée avec le parlement des enfants de Guinée.

Oumar Sow
(00224) 622-209-207 / 666-526-606


Publié le 12/2/2018


A LIRE AUSSI...

Grève de la branche dissidente du SLECG: le gouvernement hausse le ton

Le CJD encourage les jeunes vers l’entreprenariat

Validation de l’étude sur les minéraux de développement en Guinée :les partenaires s'engagent

Violences post-électorales: déclaration de la COJELPAID

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE