CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mardi 19 juin 2018             00h52
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Grève des enseignants:pas de cours à Kaloum

SOCIETE  >  


Le mot d’ordre de grève des enseignants, les élèves et professeurs boudent toujours les salles classes à Kaloum.En tout cas dans la plupart des écoles sillonnées par notre reporter ce mardi 13 février 2018 , sont restées fermées. Pas d’élèves, pas d’enseignants.

Les cours quasiment interrompues, les salles de classes totalement vides et les professeurs brillent par leur absence dans presque toutes les écoles. Voilà l’image que présentent les établissements d’enseignements ce mardi dans la commune de Kaloum. Face à cette situation, le proviseur du lycée 2 octobre accuse les parents d’élèves d’être a l’origine de cette absence massive des apprenants au sein des écoles.

« Surement les parents sont impliqués, peut-être de façon voilée. Je ne peux pas comprendre qu’ils refusent de dire aux enfants  d’allér à l’école c’est dommage pour l'école guinéenne » précise Mamadou Diallo.
Pour une reprise normale des cours, il invite les parents d’élèves à laisser les enfants venir à l’école.

Dans la même logique, Lansana Souaré encadreur à l’école normale d’instituteurs ENI de Conakry, lui explique les conséquences des cours ratées par les élevés au cours de l’année.

« Ceux-là qui ne viennent pas vont perdre des cours et on ne reviendra plus sur ces leçons. Tout est calé pour l’année, donc l’essentiel c’est de venir  en classe et suivre les cours convenablement » a-t-il expliqué.

Les négociations sont aujourd’hui au point mort et ont même reculé sur certaines revendications aux dires de quelques grévistes. A quant alors le gouvernement prendra ses responsabilités pour désamorcer cette crise au niveau de l’éducation guinéenne ? Les heures ou jours à venir nous édifieront.

Moussa CFA Camara
zamacfa@gmail.com












Publié le 13/2/2018


A LIRE AUSSI...

Abdoulaye Bah: Témoignages émouvants de ses confrères

Cité solidarité/ SOS village Enfants : une banque offre des vivres

Lutte contre les malversations financières: Paul Moussa et Sékou Camara passent à la trappe (Par Saliou Samb)

La communauté Kissia sous les projecteurs des critiques : Rappelons

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE