CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 18 juillet 2018             22h25
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Santé : atelier de validation des outils de collectes de données de la surveillance épidémiologique

SOCIETE  >  

Le renforcement du système de contrôle des maladies à caractères épidémiologique, une priorité des acteurs évoluant dans le domaine de la santé. C’est dans cette dynamique, que c’est ouvert ce mercredi 09 mai 2018 à Conakry, un atelier de présentation des versions révisées des outils de collecte des données de la surveillance épidémiologique. Une initiative du ministère de la santé à travers l’agence nationale de sécurité sanitaire.

C’est un travail d’élaboration du guide épidémiologique, qui selon le directeur général de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire a été entamé depuis 2001. Un document de surveillance épidémiologique, qui a des spécimens d’outils. Mais suite à l’épidémie d’Ebola, le constat a révélé que cet outil avait bien des insuffisances, qu’il faut corriger à travers ce séminaire.

« On a mis en place une équipe de révision, qui a été dirigé par le centre de contrôle de maladies CDC des Etats-Unis, qui nous a aidé n’ont seulement à financer mais à mettre en forme ces nouveaux outils, qui vont désormais, nous permettre d’enregistrer et de faire la transmission des données de surveillances du terrain vers le niveau central et aussi retourner les retro informations » a déclaré Dr Sakoba Keîta, directeur général de l’ANSS.

D’après la directrice pays de CDC en Guinée, grâce à ses efforts, un total de 13 outils de collectes a été élaboré et piloté. Un travail effectué dans les régions de Boké, Kindia et Conakry à travers la collaboration de certains agents de santé, qui ont donné des commentaires, qui ont permis d’assurer la pertinence de ces outils pour les utilisateurs de terrains.

« Malgré tout ce beau travail, plusieurs étapes restent à franchir pour s’assurer que ces outils arrivent à bon port et contribuent réellement à l’amélioration de la collecte et le rapportage des données de surveillances épidémiologique » a ajouté Dr Lise Martel, directrice pays CDC.

Mohamed Lamine Yansané, représentant le ministre de la santé à cette rencontre, a promis de s’assurer de l’acheminement du matériel au niveau des régions de l’intérieur du pays.

« Le plus difficiles, c’est l’arrivée de ces outils sur le dernier kilomètre. C’est à-dire au niveau des utilisateurs à savoir communautaire, centres de santé ou postes de santé parce que c’est là où on a besoin de la plus part de ces outils » dixit-il.

L’utilisation de cet outils de collecte des données de la surveillance épidémiologique, vise à rendre plus rapide la transmission des données au niveau centrale. Un processus qui permettra d’analyser les données en temps réel et réagir à temps avant que la maladie ne prenne une grand proportion a déclaré Dr Sakoba Keîta.

Oumar Sow
(00224) 622-209-207/666-526-606


Publié le 9/5/2018


A LIRE AUSSI...

Le nouveau Directeur National du Programme Environnement prend fonction

Le ministre de l'information et de la communication sur sa feuille de route sur chérie fm

Processus de formulation du projet "Gestion intégrée des ressources naturelles en Moyenne et Haute Guinée"

Hausse du prix du carburant: la société civile bat le pavé pour la réduction

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE