CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 22 juin 2018             14h55
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Promotion de la paix : des jeunes leaders de Kaloum outillés

SOCIETE  >  

Trois organisations de la société civile guinéenne entendent œuvrer dans le processus de consolidation de la paix. C’est dans cette dynamique, que s’est ouvert ce jeudi 24 mai 2018 à Conakry une session de formation de 72 heures à l’intention d’une trentaine de jeunes leaders de Kaloum. La stratégie élaborée est d’outiller ces jeunes volontaires, de techniques leur permettant de s’approprier des notions de prévention et de gestions des conflits.


Pour les initiateurs de ce projet financé par le Fonds pour la Consolidation de la Paix (PBF), le choix de ces jeunes est fait sur la base d’un constat, qui démontre que la jeunesse guinéenne est le plus souvent manipulée. A travers donc ce programme, des structures à savoir : l’ONG ACORD, RAJ-GUI et WANEP-Guinée entend inverser la donne, en transformant ces jeunes volontaires en acteurs de paix.

« L’objectif de cet atelier, est de transformer la jeunesse guinéenne, au lieu qu’ils ne soient devant les scènes de violences, c’est pour que désormais ces jeunes soient des acteurs de paix. Après cet atelier, nous allons utiliser ces jeunes comme ambassadeur de paix. Ils vont essayer aussi de parler des questions de paix et de non-violence au niveau de leur pairs » a déclaré François Fadoua Tolno, coordinateur du projet.

Selon les formateurs, pendant trois jours de réflexion, quatre modules seront principalement passées en revue.

« Le premier module sera porté sur le système d’alerte précoce et de réponse rapide, la prévention et la gestion des conflits. Ensuite, il aura les deux derniers modules sur les résolutions 2250 du conseil de sécurité des Nations Unies axées sur la jeunesse la paix et la sécurité et la résolution 1325 du conseil d sécurité des Nations Unies axées sur la femmes, la paix et la sécurité » a expliqué Boubacar Mansaré, formateur.

Une action encouragée par le coordinateur des services de sécurité, représentant le gouverneur de la ville de Conakry.

« La paix ce n’est pas un vain mot, c’est un comportement de tous les jours, que nous devons observer. D’ailleurs cette paix, elle est autant importante pour la jeunesse que pour la vieillesse, parce que depuis le monde a été monde, le problème de paix n’a été prôné que par la jeunesse » dixit Commandant Amara Romero Soumah.

Pour les organisateurs de cet atelier de renforcement de capacités, 660 jeunes sont concernés par ce projet. Il touche les cinq communes de la capitale Conakry, plus toutes les préfectures de la région forestière ainsi que cinq préfectures de la Haute- Guinée.

Oumar Sow

(00224) 622-209-207 / 666-526-606







Publié le 24/5/2018


A LIRE AUSSI...

Contrôle actions publiques : l’OCGR officiellement lancé

Les travaux du forum national sur les droits de l'homme lancés par le gouvernement

Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Boké: le Président Condé lance les opérations d’exploitation du gisement de Dian-Dian

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE