CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
lundi 23 juillet 2018             10h02
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Les travaux du forum national sur les droits de l'homme lancés par le gouvernement

SOCIETE  >  

Les travaux du Forum national des États Généraux des Droits de l’Homme ont été officiellement lancés dans la matinée de ce Mercredi 20 Juin 2018 à l’Hôtel Kaloum avec une forte présence des membres du Gouvernement, des représentants des partis politiques, des organisations de la société civile et des partenaires au développement de la Guinée parmi lesquels Mme la Coordonnatrice du Système des Nations Unies, Mme Séraphine Wakana, accompagnée de son Conseiller Paix et Développement Mr Waly Ndiaye, Mme Elisabeth Peri, Chargée d’affaires de la délégation de l’Union Européenne en Guinée, Mme Liliane Alapini, représentante de la Commission de la CEDEAO et des représentants du Corps diplomatique, notamment l’Ambassadeur de France en Guinée, Mr Jean-Marc Grosgurin. Plusieurs agences du Système des Nations Unies notamment l’UNICEF et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme sont représentées à ce Forum dont l’objectif est de contribuer à l’élaboration d’une Lettre de Politique nationale de promotion et de protection des droits de l’homme en Guinée.


Pour Mme Séraphine Wakana, Coordonnatrice du Système des Nations Unies, à qui l’honneur est revenu de prendre la parole en premier : Ce rendez –vous constitue un jalon d’une importance capitale, en ce qu’il ouvre aux filles et fils de la Guinée, une ère nouvelle de jouissance de ses droits de l’homme d’une façon ordonnée, coordonnée et systématisée, autour des priorités qui les présentes assises traceront… je voudrais ainsi vous réitérer le soutien continu du Système des Nations Unies, chaque Agence dans ses avantages comparatifs convergés dans le Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement, qui lui-même est calqué sur le Plan National pour le Développement Economique et Social.


Unis dans l’Action à vos côtés, nous ferons des exploits pour asseoir un ordre ou tout citoyen Guinéen et tout résident pourra jouir de ses droits humains et ses libertés fondamentales, lui permettant d’apporter sa contribution à la réalisation des Objectifs de Développement Durable.


Cette rencontre offre ainsi, un cadre idéal de concertation entre l’Etat, la société civile et les partenaires techniques et financiers de la Guinée en vue de consolider les priorités inscrites dans la Lettre de Politique nationale de promotion et de protection des droits de l’homme. Mme Elisabeth Peri, Chargée d’affaires de délégation de l’Union Européenne a salué la tenue de Forum qui constitue la dernière étape d’un long processus de consultations qui a démarré en 2014 appuyé par l’Union Européenne en partenariat avec le PNUD. En effet, en partenariat avec le PNUD, nous avons mis à disposition une assistance technique dans la phase préalable aux consultations qui a consisté à l’élaboration d’outils méthodologiques visant à l’identification des questions liées à la protection des droits de l’homme avant de revenir sur l’appui de l’Union Européenne dans la Réforme du secteur de la sécurité pour avoir des forces de sécurité et de la protection civile, formées, équipées, opérationnelles et respectueuses des droits de l’Homme.


Le Ministre de l’Unité Nationale et de la citoyenneté, Mr Kalifa Gassama Diaby, après avoir fait observer une minute de silence en la mémoire de son petit frère et du Journaliste de guineenews.org, Abdoulaye Bah, fauché mortellement Samedi dernier pendant qu’il était en reportage avec une équipe gouvernementale mobilisée dans le cadre de l’assainissement et le curage des caniveaux à Matoto, a souligné que la tenue de ce Forum coïncide au 70ème Anniversaire de la Déclaration universelle des droits qui nous responsabilise dans la défense de nos droits et dans le respect des droits des autres. L’Etat et les citoyens doivent tous assumer leur responsabilité car le Combat des droits de l’Homme en Guinée est aussi le combat de l’Etat de droit et de la démocratie





Le Ministre d’Etat à la Justice, Garde des sceaux, Représentant le Président de la République, après avoir félicité le Ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, a qualifié ce département d’un des plus importants du Gouvernement. On ne peut faire autrement que de défendre le respect des droits de l’Homme. Une thématique qui n’est éloignée à la Justice notamment dans son volet lutte contre l’impunité avant d’appeler à la responsabilité collective pour le respect des droits de l’homme. Le Ministre d’Etat, Maitre Cheick Sako a, ensuite déploré des détentions préventives qui pouvaient aller au-delà de 10 ans, a saisi l’opportunité pour saluer l’appui des partenaires pour la réforme du secteur de la Justice qui a permis d’organiser des assises et de juger 450 détenus entre Janvier et Décembre 2017.





La rédaction



Publié le 21/6/2018


A LIRE AUSSI...

Malgré l'interdiction, les forces sociales maintiennent leur marche: déclaration

Hausse du prix du carburant: les forces sociales de nouveau dans les rues les 23 et 26 juillet

Le nouveau Directeur National du Programme Environnement prend fonction

Le ministre de l'information et de la communication sur sa feuille de route sur chérie fm

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE