CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mardi 21 août 2018             02h46
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Procès 28 septembre 2009 : 78 milliards Gnf attendu par l’Etat

SOCIETE  >  

78 milliards de francs guinéens, c’est le montant attendu par le ministère d’Etat de la justice, garde des sceaux, pour la tenue du procès sur les évènements du 28 septembre 2009. L’annonce a été faite ce mercredi 1er août 2018, au terme de la 1ère réunion de travail des membres du comité mis en place à cet effet. Le bémol, si aucun montant n’est encire encaissé, le ministère peine encore à indiquer la date exacte de l’ouverture et le lieu choisi.


« Je dis simplement, que ce procès aura lieu en Guinée et très bientôt. J’aurais voulu effectivement, vous dire exactement, quel est le lieu choisi mais au terme des discussions, qui ont durées plus de 1h-30 aucun lieu n’a été identifié. Je puis vous dire que la majorité s’est dégagée pour que le procès se tienne à Conakry plutôt qu’à l’intérieur du pays. Donc vraisemblablement ça va être Conakry. Concernant l’endroit, il n’a pas effectivement été déterminé, on a plusieurs options mais comme rien a été décidé, je ne peux rien vous dire, vous le saurez en septembre. » A déclaré Me Cheick Sacko, ministère d’Etat de la justice, garde des sceaux


Quelle garantie pour la gestion des fonds annoncés pour la tenue correcte de ce procès ? Si d’aucuns doute déjà de l’influence de la communauté internationale puisque bailleurs, le ministre d’Etat, ministre de la justice, garde des sceaux rassure.


« Je vous rassure, que nous, on a pas accès directement à ces montants. Il aura un financier de l’Ambassade des Etats-Unis et celui du ministère qui vont travailler conjointement afin que l’argent soit destiné aux personnes intéressées. Le petit montant qu’on aura au niveau du budget national de développement, sera géré au niveau du ministère mais ce qui est des partenaires doit servir exclusivement à l’organisation de ce procès. C’est la raison d’ailleurs, qu’ils sont représentés dans le comité afin de s’assurer de l’utilisation des fonds. J’ai entendu dire dans la presse, qu’à partir ou c’est les partenaires qui financent, que le procès ne va pas être indépendant. Quand j’ai entendu ça, ça fait un peu rire, c’est des gens, qui ne comprennent pas grand les choses. » A- il conclut.


Oumar Sow


(00224) 622-209-207 / 666-526-606



Publié le 1/8/2018


A LIRE AUSSI...

Energie : le Niger veut s’inspirer de la Guinée

COJELPAID- APAD-Guinée : point sur le mémorandum adressé au PM

1ère Réunion comité pilotage procès 28 septembre : Me Cheîck Sako sur l’absence de la cour suprême

Infrastructure : le pont de Linsan bientôt opérationnel ‘’Naité’’

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE