CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mardi 21 août 2018             02h47
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
COJELPAID- APAD-Guinée : point sur le mémorandum adressé au PM

SOCIETE  >  

Après avoir mis à la disposition du premier ministre, chef du gouvernement un mémorandum sur le contrôle qualité et normes des produit alimentaires en République de Guinée en juin dernier, le consortium APAD-Guinée et le Réseau COJELPAID étaient ce samedi 04 août 2018 face à la presse. Objectif, faire le point sur le contenu de ce document et les résultats obtenus au terme des investigations menées notamment sur les bouillons destinés à la consommation.

C’est un mémorandum de 5 pages, qui ressort des six mois d’investigation citoyennes faite par le consortium de la société civile pour la santé, la consommation sécurisé et la redevabilité en Guinée. Une enquête dirigée par le Réseau COJELPAID et l’ONG APAD-Guinée portant sur les produits alimentaire notamment les marques de bouillons, assimilés au ‘’ Cube Magie’’. Une action, qui selon les initiateurs, vise à accompagner l’Etat à travers des recherches, des propositions citoyennes, la sensibilisation et le contrôle citoyen.

« Ce présent mémo a pour objet, de faire des propositions citoyennes sur la base de recherches et d’investigations dans le cadre du contrôle qualité et normes. A l’Etat et ces partenaires afin d’assurer aux populations une consommation alimentaire au risque réduit sur le marché guinéen. » A souligné Macki Guissé, président APAD-Guinée.

Lors du passage des équipes, qui ont sillonnée des marchés de Conakry et de l’intérieur du pays, des constats ont été enregistré sur le terrain. Des travaux, qui ont d’ailleurs permis de faire des diagnostiques pouvant permettre d’identifier les forces et faiblesses assortis de quelques recommandations

« Organisation d’une campagne exhaustive et de certification des produits de consommation par les populations. L’identification des importateurs ou producteurs des produits de consommation n’ayant pas les normes requises et poursuite judiciaire pour mise en danger de la santé des populations. » A cité Abdoulaye Kadiatou Touré, coordinateur général adjoint COJELPAID.

A date, le document a été transmis à la primature mais aucun signe de ce côté. C’est du moins ce qu’a annoncé Abdoul Sacko, coordinateur général du réseau convergence des jeunes leaders pour la paix et la démocratie, COJELPAID.

Oumar Sow

(00224) 622-209-207 / 666- 526-606




Publié le 6/8/2018


A LIRE AUSSI...

Energie : le Niger veut s’inspirer de la Guinée

1ère Réunion comité pilotage procès 28 septembre : Me Cheîck Sako sur l’absence de la cour suprême

Procès 28 septembre 2009 : 78 milliards Gnf attendu par l’Etat

Infrastructure : le pont de Linsan bientôt opérationnel ‘’Naité’’

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE