CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
samedi 24 juin 2017             14h21
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 23 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 18 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 20 JUIN 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DE L'ACTU + DU 23 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 MAI 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Démarrage du dialogue:"...je doute de l'efficacité de ce dialogue...'' déclare Faya Milimono

DIASPORA  >  

Comme prévu, le dialogue inclusif a démarré ce mardi 27 décembre au palais du peuple. Deux discours ont marqué la cérémonie de lancement de ce dialogue dit inclusif. Ceux du ministre de l’Administration du territoire, et de Monseigneur David Gomez du comité de facilitation du dialogue.

Mais au –delà des discours, les avis sont partagés face à cette relance du dialogue. Moussa Solano, Président du PUP s’est réjoui de cette relance. Pour lui, l’important est  que ce dialogue permette d’aller le plus rapidement que possible aux élections législatives. Seulement Il a marqué une pause en indiquant que tout dépend de l’orientation que vont prendre les débats.

Interrogé sur ses supposées ou réelles distances d’avec le collectif politique dirigé par Cellou Dalein Dillo, Moussa Solano n’a pas fait de commentaire. Toutefois, il a promis de parler au moment venu. Mais à lire entre les lignes de ses propos, le PUP serait sur le point de partir (s’il ne l’a fait déjà) du collectif politique.

Pour sa part, Faya Milimono représentant du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition pense autrement. Pour lui, on ne pas vouloir résoudre un problème entre éleveurs et agriculteurs et faire appel aux pécheurs et commerçants. Ce que nous avons vu ce matin m’amène à douter  de l'efficacité de ce dialogue. « De toutes les façons , je suis porteur d’une déclaration conjointe qui détermine la position du collectif et de l’ADP [ndlr : il s’agit du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et de l’alliance pour la démocratie et le progrès].

Dans cette déclaration dont tamtamguinee détient une copie, l’opposition dite radicale marque son étonnement de voir le ministre de l’administration convoquer une rencontre pour le dialogue étant donné que lui-même est partie prenante au dialogue.  Elle estime que cette tache incombe au comité de facilitation et qui doit en assurer la modération.

Par cette déclaration, elle invite le comité de facilitation appelé comité de médiation à faire des consultations rapidement en vue de définir le cadre de concertation et de convoquer les parties concernées.

En clair, l’opposition dite radicale par cette déclaration,  veut un dialogue avec le gouvernement et la mouvance. C'est-à-dire d'un coté l'opposition et de l'autre le pouvoir et la mouvance.

Auparavant, pendant la cérémonie, les personnalités invitées, à savoir les présidents des institutions de la république ont effectivement répondu à l’appel du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

Voilà succinctement l’ambiance quasi confuse dans laquelle baigne ce démarrage de dialogue. Les travaux se poursuivent au palais du peuple entre les parties prenantes. Dont l’opposition et la mouvance présidentielle.


Publié le 27/12/2011


Ismael Camara +224 60340593 E-mail : camaraisma2000@yahoo.fr

A LIRE AUSSI...

France : Ouverture à Paris du magasin "KANKANKOUDA" de WONTANARA

Présidentielle-France : Ce que pense la diaspora guinéenne...

Luanda : un ressortissant guinéen assassiné à cause de sa moto par des malfrats

Mise en circulation des 100 bus,la Sotragui est née...

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE