CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
vendredi 26 mai 2017             03h59
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 23 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 12 MAI 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 08 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 28 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TRIBUNE DU 27 AVRIL 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Un militaire tué et plusieurs officiers arrêtés suite au soulèvement avorté en Guinée-Bissau

DIASPORA  >  

Dans la nuit de lundi à ce mardi 27 décembre 2011 un militaire a été tué et deux autres ont été blessés lors d’une opération de recherche de suspects, après l’attaque de lundi matin contre le siège de l’armée à Bissau. Une action qualifiée de «tentative de coup d'Etat». Selon l’armée plusieurs officiers, en lien avec l’attaque, ont été arrêtés dont le chef de la marine, le contre-amiral José Américo Bubo Na Tchuto.

L’opération s’est déroulée dans le quartier de Luanda, dans le sud de la capitale, Bissau. Une équipe de l’armée y a été dépêchée à la recherche de suspects après l’attaque d’hier qualifiée de «tentative de coup d’Etat». Les forces de l'ordre ont échangé des tirs avec «un groupe de suspects» a déclaré à l’AFP le chef de cette équipe, un capitaine qui a également précisé qu’ils «étaient armés et ont ouvert le feu» sur ses hommes.

Des échanges de tirs ont été entendus dans le quartier de Luanda mais aussi dans le quartier d’Antula, dans le sud de la capitale. Lors de ces opérations de recherche, un soldat a été tué et deux autres ont été blessés dont un grièvement.

Par ailleurs, la maison d’un député du parti au pouvoir, le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap Vert (PAIGC), a été totalement détruite au cours de cette opération de recherche. Le député Roberto Cacheu a été soupçonné, avec d’autres députés, d’appartenir au groupe de putchistes. Ils sont tous activement recherchés.

Pour l’instant, les autorités compétentes ne sortent aucun communiqué officiel. Celui sorti hier n’a parlé que des péripéties de ce coup d’Etat avorté.

Tentative de coup d'Etat ou volonté de purger l'armée ? C'est la question qui se pose en Guinée-Bissau après les évènements de lundi. Avec l'arrestation de l'un des hommes forts de l'armée, le contre amiral Bubo Na Tchuto, certains y voient la victoire des réformateurs, soucieux de purger l'armée en douceur.

Contacté par RFI, Vincent Foucher, analyste à l'International Crisis Group, considère que l’on pourrait y voir une sorte de renforcement du pouvoir civil.

Publié le 27/12/2011


A LIRE AUSSI...

France : Ouverture à Paris du magasin "KANKANKOUDA" de WONTANARA

Présidentielle-France : Ce que pense la diaspora guinéenne...

Luanda : un ressortissant guinéen assassiné à cause de sa moto par des malfrats

Mise en circulation des 100 bus,la Sotragui est née...

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE