CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 28 juin 2017             23h04
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 27 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 18 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 20 JUIN 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DE L'ACTU + DU 27 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 MAI 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Poutine refuse tout dialogue avec l’opposition

DIASPORA  >  

Pour sa première réaction publique après la manifestation massive de l’opposition qui a rassemblé, à Moscou samedi, entre 70 000 et 100 000 personnes , Vladimir Poutine a déclaré qu’il refusait de revoir la loi électorale et de conférer toute légitimité à une opposition qu’il juge désorganisée et sans objectif.


Pour retourner au Kremlin, Vladimir Poutine n’aura pas besoin de tricher : c’est ce qu’il a confié à ses partisans. « Je veux m'appuyer, dit-il, sur l'expression de la volonté populaire, sur leur confiance ». Une nouvelle fois, le chef du gouvernement tente de minimiser l’importance du mouvement de contestation, qui est pourtant sans précédent depuis son arrivée au pouvoir il y a douze ans.

Vladimir Poutine n’est visiblement pas prêt à plier et à dialoguer avec l’opposition qui réclame une révision rapide des règles électorales et un report du scrutin présidentiel. Il accuse les chefs de file du mouvement de protestation de manquer d'objectifs, de programmes communs et de leader : « le discours [de l'opposition] qui ressort vise à délégitimer et dévaluer tout ce qui se passe dans la sphère publique, y compris et avant tout le processus électoral », a estimé l’ancien président.

« La Douma fonctionne », a assuré Vladimir Poutine, en réaction aux contestations des résultats des législatives. « Il ne peut pas être question de discussions sur une révision » de ces résultats, a-t-il assuré, ajoutant qu'il faut en finir avec toutes ces insinuations. Et le Premier ministre qui, il y a quelques jours, déclarait à la télévision qu’il n’avait pas le temps d’aller sur internet, propose désormais d’ouvrir une discussion sur la toile sur les moyens de rendre les élections plus transparentes.

Vladimir Poutine maintient donc une position déjà énoncée. Il avait auparavant dénigré à plusieurs reprises les opposants, estimant qu’ils étaient à la solde des Occidentaux. Le Premier ministre les avait ensuite comparé à la tribu de singes du Livre de la Jungle... Les déclarations de Vladimir Poutine balayent les quelques espoirs levés par son ancien ministre des Finances, Alexeï Koudrine, qui a démissionné suite à un désaccord avec Dmitri Medvedev mais est resté « ami » avec le Premier ministre. Alexeï Koudrine avait ainsi estimé après la manifestation, à laquelle il a participé, que Poutine était prêt au dialogue. Ce n’est clairement pas le cas.


Publié le 27/12/2011


A LIRE AUSSI...

France : Ouverture à Paris du magasin "KANKANKOUDA" de WONTANARA

Présidentielle-France : Ce que pense la diaspora guinéenne...

Luanda : un ressortissant guinéen assassiné à cause de sa moto par des malfrats

Mise en circulation des 100 bus,la Sotragui est née...

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE