CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
jeudi 16 août 2018             07h49
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
«Martin Luther King Days», célébrée au CCFG, avec Sydney Outlaw.

SPORT & CULTURE  >   culture  >  

Le centre culturel franco-guinéen en collaboration avec le centre culturel de l’ambassade des Etas Unis d’Amérique en Guinée, a présenté ce mercredi, Sydney Outlaw. Ce chanteur d’opéra et recitaliste Américain, est venu rendre un vibrant hommage à Martin Luther King. Figure emblématique des mouvements de lutte pour les droits civils, aux USA. Mais aussi, contre l’esclavage en Afrique. Un concert qui, de par son thème : « un temps pour rompre le silence », se voulait de connecter les Etats Unis d’Amérique au continent africain. Plus particulièrement, la Guinée. ‘’Le Martin Luther King days’’, célébrée chaque 21 janvier, est très historique et pleine de souvenir, pour les noirs américains aux USA. Il est célébré, exactement chaque troisième lundi, de chaque mois de janvier. Cette année, le chanteur d’opéra et recitaliste afro-américain, Sydney Outlaw, pour la première fois en Afrique, a décidé de venir fêter en Guinée. Grace au centre culturel de l’ambassade des USA, en partenariat avec celui du centre Franco-guinéen. Car, l’une de nos côtes, est l’un des ports négriers, d’où sont partis plusieurs milliers d'esclaves pour l' Amérique. Ainsi, pour célébrer l’événement, plusieurs personnalités ont faits le déplacement avec enthousiasme. « Ce jour est spécial pour les américains et c’est une passion pour moi de voir un grand chanteur d’opéra à l’occasion de cette journée, d’où ma venue pour ce concert », s’est réjouis, son Excellence, Philippe Van Damme, Ambassadeur de l'Union Européenne, en Guinée. L'Ambassadeur des Etats Unis en Guinée, Son Excellence, Alexander Mark Laskaris, d’ajouter : « pour nous les américains, chaque troisième lundi du mois de janvier est célébré comme le Martin Luther King days. Ce jour commémore ce grand homme pour sa lutte pour le mouvement de droits civils, aux Etats Unis. Donc, nous avons jugé nécessaire de réunir les ressortissants américains vivant en Guinée pour fêter ce jour ». Il faut noter que le diplomate américain vient de prendre fonction dans notre pays. Des chants et des interprétations de textes de Martin Luther King, et voilà que la salle est remplit d’émotion. Les textes de l’artiste, Sydney Outlaw sont tirés, pour la plupart, de ceux de Martin, lors des campagnes pour légalité des droits entre les Américains. Mais aussi, d’anciennes chansons des esclaves, après leur dur labeur de la journée. De quoi ramener les invités du CCFG, quelques années lumières en arrière. Revivre cette page noire de notre histoire, dans les champs de cotons et de cannes à sucre. Heureusement, comme une part de justice, le pays est aujourd’hui gouverné, par un autre afro- américain, Barack Obama !
 L’artiste a assuré pendant près de 2h, sans pauses, avec des proses qui n’ont laissées aucune chance au publique mélomane. Les impressions, à la fin du concert le prouve: « Je suis impressionné sur tout, par les gestes de l’artiste. A lui seul, il a su imposé sa voix sans micro. Vraiment j’ai aimé cette prestation de Sydney Outlaw », a déclaré Mary Jeanne Denis, Adjointe du Coordinateur de l’USAID, à l’Ambassade des Etats Unis. Le Ministre de la culture et du patrimoine historique apprécie : « c’est un bon spectacle qu’on vient de voire, et cela est à saluer, j’ai apprécié le concert et c’était magnifique ». Le ministre guinéen de la culture, lui, déplore : « C’est déplorable de voir que nos politiques ne font rien pour la valorisation de la culture dans note pays, ils préfèrent se disputer que de croire que la culture peut réconcilier tout un pays ». Selon lui, des fouilles archéologiques auront lieux bientôt, en partenariat avec l’Université de la Caroline du Sud (Etats Unis). Les résultats de ces fouilles seront préservés en Guinée. Quant aux Américains, ils continueront à faire leurs recherches sur les sites négriers de Farenya, Dominya, Bent, Boké et aux Iles de Los. Des activités de recherches qui permettront à d’autres afro-américains de retrouver leur racine.
 



Salématou Baldé

00224 68 21 41 24

Publié le 25/1/2013


A LIRE AUSSI...

Football : la 6e édition du championnat préfectoral lancé par CECIC

Foot – Coupe du Monde Russie 2018: l’Afrique peut-elle créer l’exploit ?

CNOSG: un congrès tenu sous une forte tension

Mamadouba Paye Camara un candidat ambitieux

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE