CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mardi 21 novembre 2017             07h28
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
72h du livre : des avis partagé sur la mobilisation après 48h

SPORT & CULTURE  >  

L’évènement Conakry Capitale mondiale du livre est bel et bien effectif en Guinée. Depuis le lancement de l’évènement, la Blue zone de Kaloum ne désemplit pas d’amoureux de la lecture. Ce centre est devenu en quelques heures le lieu convoité des acteurs du monde littéraire. Il en est de même au Centre Culturel Franco Guinéen.

Mardi 25 avril dernier jour des 72h du livre même durée pour Conakry Capitale Mondiale du livre 2017. Alors que le premier s’apprête à fermer ses portes ce mardi 25 avril 2017, le second continue d’accueillir, ceux qui pourraient jusque-là, être ses premiers visiteurs.

Sous les stands bâtis à la Blue zone de Kaloum, des éditeurs étrangers et guinéens tentent d’écouler leur marchandise. Les avis restent partagés quant à l’engouement après juste la cérémonie d’ouverture. Si côté sénégalais l’on constate une diminution de l’engouement comparativement au jour précédent, côté guinéen, les visiteurs se disent plutôt satisfaits de la mobilisation autour du livre. ‘’Dimanche, il y avait eu une forte mobilisation. Nous avons pu quand même vendre plus d’une cinquantaine d’œuvre. Mais ce lundi pour le moment ce n’est pas le cas. Nous espérons que les choses reprendront normalement comme au jour précédent’’ expliqué Issa N’Diaye un membre de la délégation sénégalaise à Conakry.

‘’C’est incroyable la mobilisation. Ça donne envie de venir acheter un livre’’ s’est réjoui Fatoumata Djouldé Bah une étudiante venu pour acheter un manuel.

Débout sous son stand, madame Aïssatou se donne la peine d’expliquer aux élèves qui se présentent sous ses yeux, l’importance de la lecture dans leur formation. Sur sa table, ses œuvres au nombre de six qu’elle a réussi à mettre à la disposition du public lecteur guinéen. Ces discours ne restent pas sans effet. Déjà sur les lieux, quelques étudiants à l’image de Fatoumata Djouldé Bah, prétendent un jour, se lancer dans l’écriture.

Les 72h du livre fermeront leur porte ce mardi et Conakry Capitale Mondiale du Livre poursuivra seul le chemin jusqu’au 22 avril 2018. Il reste à savoir si cette ambition finira par se matérialiser chez ces jeunes apprenants.

Sâa Alou Yombouno


Publié le 25/4/2017


A LIRE AUSSI...

Des anciens artistes de Mamou, récompensés par l’Etat guinéen

Africa Femmes Performantes : bientôt le 8e congrès a Conakry

Mamou: lancement des jeux régionaux du Fouta Djallon

La pratique de la Pelote Basque avance en Guinée

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE