CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 21 février 2018             10h14
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
‘’Une culture forte pour le développement de l’Afrique’’ Simon Tandja

SPORT & CULTURE  >  


Le continent africain convoité pour ses richesses naturelles est aussi reconnu pour ses multitudes de langues et valeurs culturelles. Mais aujourd’hui force est de constater que l’Afrique perd peu à peu ces acquis. Pour l’analyste Politique en stratégie de défense, Simon Tandja, elles constituent le seul moyen pour les communautés de retrouver leur identité.

Face aux défis de développement qui interpellent les africains aujourd’hui, des voix s’élèvent pour éveiller les consciences, sur la nécessité de préserver les langues et les valeurs africaines. D’après des constats effectués par un analyste Camerounais, en politique et stratégie de défense, le retard de l’Afrique s’explique aussi par sa perte d’identité.

Et pour inverser cette tendance, Simon Tandja interpelle les dirigeants africains surtout l’actuel Président de l’Union Africaine, à mettre tout en œuvre pour que l’Afrique est une langue commune internationale.

« Nous devons donner un grand coup de fouet à la culture africaine, retrouver nos racines, notamment développer les pays et choisir les langues qui peuvent compter dans le concert des nations » précise l’analyste en politique et stratégie de défense.

Pour l’épanouissement des peuples d’Afrique, cet analyste souhaite une implication plus active de la société civile du continent.

Selon certains penseurs aucune nation ne peut se développer en tournant le dos à ces valeurs culturelles.

Moussa CFA Camara
zamacfa@gmail.com





Publié le 29/4/2017


A LIRE AUSSI...

CAF: Hafia dos au mur et le Horoya presque qualifié

Le Hafia trébuche au Bénin

Coupe CAF, la vision du président KPC du Hafia

‘’Un bon résultat face au FC Energie pour espérer’’ Mandjou Diallo

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE