CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
dimanche 19 août 2018             18h56
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Culture : des centaines de rythmes, danses, masques et types d’instruments répertoriés

SPORT & CULTURE  >  


Le Centre International de Percussions, a procédé ce vendredi 9 mars 2018, à la présentation des résultats de recherches sur l’inventaire du patrimoine des percussions guinéennes. La démarche, vise à mettre à la disposition du public une base des données exploitable, à des fins d’éducation de sensibilisation, de recherches scientifiques aussi de la promotion du tourisme dans le pays. Un projet réalisé par le CIP en collaboration avec les cadres du Ministère des Sports et du Patrimoine Historique.

La réalisation de cette opération permettra aux communautés d’être plus proche des réalités culturelles du pays aux dires des organisateurs. Les rythmes, danses traditionnelles, percussions et masques sont entre autres patrimoine culturel au cœur de l’histoire d’un peuple. Ces valeurs répertoriées par le centre international de percussions, ont été exposés au grand public ce vendredi au CCFG.

Cette recherche a permis aux membres du centre international de percussions de collecter et de documenter 126 rythmes, 126 danses, 30 masques et 30 types d’instruments de percussions. Au-delà de ces résultats tangibles, le Directeur Général du CIP annonce plusieurs propositions au département.

« Nous demandons la relance de concours national de percussions et de la biennale. La poursuite de ce projet d’inventaire, parce que en trois mois on ne peut avoir toutes les informations nécessaires, en tenant compte de la diversité de nos communautés et de l’immensité des valeurs culturelles au sein des sociétés. Nous sollicitons également l’obtention d’un véhicule, pour permettre à la direction d’effectué les missions afin de continuer de recueillir des informations sur ce patrimoine majeur de la Guinée » a expliqué Amine Touré.

Pour le Ministre des Sports de la Culture et du Patrimoine Historique, lui estime que la valorisation et la protection de ces richesses culturelles constituent un pôle d’attraction pour le pays.

«Les percussions constituent pour les guinéens, un pôle d’excellence, un atout majeur qui permet au pays de rivaliser et s’affirmer dans le concert des nations. La promotion et la valorisation de ce patrimoine, permettra la création grâce à l’important flux des percussionnistes étrangers. Un potentiel important en terme d’emplois, de revenu et d’impact sur le tourisme culturel et  le développement de l’artisanat lié aux percussions » a déclaré Sanoussi Bantama Sow.

Au regard de l’immensité culturelle dont dispose le pays, il serait primordial de sauvegarder ces acquis obtenus pour permettre à la nouvelle génération d’en profiter d’après des observateurs.

Moussa CFA Camara
zamacfa@gmail.com





Publié le 9/3/2018


A LIRE AUSSI...

Football : la 6e édition du championnat préfectoral lancé par CECIC

Foot – Coupe du Monde Russie 2018: l’Afrique peut-elle créer l’exploit ?

CNOSG: un congrès tenu sous une forte tension

Mamadouba Paye Camara un candidat ambitieux

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE