CHERIE FM GUINEE TATV FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
jeudi 24 mai 2018             13h32
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 26 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 21SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 27 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 19 SEPTEMBRE 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 13 SEPTEMBRE 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Culture : protégeons notre patrimoine dixt Sanoussi Bantama Sow

SPORT & CULTURE  >  


Comment faire la promotion de nos biens culturels répertoriés par le centre international de percussions et leur mise en valeur, c’est le souci des acteurs de ce domaine en Guinée. Ils l’ont fait savoir lors de la présentation des résultats de l’inventaire du patrimoine des percussions guinéennes au Centre Culturel Franco-guinéen.

Pour éviter la falsification et la désinformation sur les rythmes, danses traditionnelles, masques et des types d’instruments de musique guinéenne, le centre international de percussions et les cadres du ministère des Sports de la culture et du Patrimoine Historique s’engagent. Ils comptent faire une large diffusion sur ces valeurs culturelles répertoriées au sein des institutions d’enseignements supérieurs du pays. Du côté du département par la voix de son Ministre, ce patrimoine bénéficiera toutes les garanties nécessaires dans le cadre de sa valorisation mais aussi sa promotion à travers le monde.

Pour ce faire, Amine Touré Directeur Général du C.I.P, vise la couche intellectuelle qui selon lui, sera capable de transmettre le message a la nouvelle génération sur les percussions guinéennes.

« Nous sommes allés recueillir toutes ces informations pour les jeunes de Guinée. C’est pourquoi nous souhaitons impliquer les étudiants et élèves dans notre projet » a-t-il déclaré.
Après avoir répertorié une centaine de danses et rythmes et d’une vingtaine de masques et plusieurs types d’instruments, le département pense déjà à leur sécurisation dans le futur.

« Pour garder vivant ce patrimoine, le travail de conservation sera accompagné par un programme de promotion et de valorisation. Cela pour permettre de revifier les percussions traditionnelles, grâce à la consolidation des acquis et la construction d’un avenir capable de libéré des nouvelles forces créatrices et des démarches artistiques plus contemporaines » a rassuré Sanoussi Bantama Sow MSCPH.

Cependant toutes les nations se sont développées dans le monde à travers leur culture. La guinée aussi doit se focaliser sur ces valeurs culturelles, en faisant la promotion et la valorisation de celle-ci pour permettre à l’ensemble de la population de profiter des retombés dans le futur pensent beaucoup d’observateurs de ce domaine.

Moussa CFA Camara
zamacfa@gmail.com



Publié le 10/3/2018


A LIRE AUSSI...

Les artistes guinéens: un idéal autour du football

Sport/réconciliation : le tournoi inter-cantons de Siguiri lancé à Conakry

Maitre Alfred Mathos et Amadou Tham Camara signent leur retour dans le football

Football : une assemblée générale ordinaire et ses vérités

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE