CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 28 juin 2017             11h01
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 27 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 18 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 20 JUIN 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DE L'ACTU + DU 27 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 MAI 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Madagascar: neuf personnes inculpées après l'assassinat d'un couple de Chinois

ESPACE AFRIQUE  >  

Parmi les neuf personnes déférées au parquet lundi 27 mars, trois Chinois ont été placés en détention préventive à la prison de haute sécurité de Tsiafahy. Parmi eux, un jeune homme de 25 ans est soupçonné d'être l'auteur du double meurtre d'un couple de Chinois il y a dix jours. Les deux autres sont accusés de recel de malfaiteurs. Les six autres personnes, parmi lesquelles deux Malgaches, qui ont été également déférées au parquet, sont en liberté provisoire.
Vendredi 17 mars, Xia Yifeng et Wang Zhenbing ont été retrouvés morts dans une villa de location d'un quartier d'Ivato. Le couple de Chinois a reçu de nombreux coups de marteau et de couteau. L'homme a également été égorgé.

Deux jours plus tard, les forces de l'ordre qui ont arrêté la petite amie du principal suspect lui ont demandé de le faire venir dans un hôtel dans le sud de la capitale. Le suspect a repéré les agents de police. Il a réussi à s'enfuir une première fois en 4x4 puis à pied.

La gendarmerie a été informée qu'il était en partance pour Mahajanga, dans le nord de l'île, à bord d'un taxi-brousse. Le véhicule a été arrêté par les gendarmes à une trentaine de kilomètres de la commune d'Ambondromamy. Le suspect s'est encore enfui à pied dans la forêt. Il a rapidement été rattrapé.

Cinq millions d'ariarys en liquide, soit près de 1 500 euros, ont été retrouvés en sa possession. Selon la gendarmerie, le meurtrier présumé était endetté et souhaitait soutirer d'importantes sommes d'argent aux victimes.

RFI.fr

Publié le 28/3/2017


A LIRE AUSSI...

Gambie: après les mensonges de Jammeh sur le sida, les malades parlent

Manifestations contre la Socfin et Bolloré

Sahel: la force commune contre le terrorisme se précise

Sahel: la force commune contre le terrorisme se précise

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE