CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mercredi 28 juin 2017             11h00
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 27 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 18 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 20 JUIN 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 22 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DE L'ACTU + DU 27 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 20 JUIN 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 MAI 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
La première Assemblée nationale de la IIIe République ivoirienne fait sa rentrée

ESPACE AFRIQUE  >  

La première Assemblée nationale de la IIIe République ivoirienne fait sa rentrée ce lundi 3 avril. Pour la première fois, les 255 députés élus en décembre dernier doivent se retrouver à partir de 10h TU pour un discours inaugural du président de l'Assemblée, Guillaume Soro. Un hémicycle renouvelé et reflet des tensions politiques actuelles.

Envisagé un temps, le groupe parlementaire du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) n'existera pas. Elus sous la même bannière RHDP, les députés des deux plus importants partis de la coalition présidentielle ont refusé l'union sur les bancs de l'Assemblée. Il y aura donc bien un groupe Rassemblement des républicains (RDR) d'un côté, et Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de l'autre. L'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) et l'Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI), membres également RHDP formeront un troisième groupe.

Une impossible fusion reflet des tensions actuelles. Le projet d'un parti unifié voulu par Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara ne cesse en effet d'être reporté. Cela a néanmoins permis de faire revenir certains députés qui s'étaient présentés en indépendants. Les tractations ont ainsi duré jusqu'à ces derniers jours, mais le parti du président ivoirien a réussi à rallier trente dissidents et s'assure ainsi la majorité absolue dans l'hémicycle.

Au total, six groupes parlementaires siègeront sous l'autorité du président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, réélu à ce poste. Mais il n'y en aura aucun étiqueté Front populaire ivoirien (FPI). L'opposition pro-Gbagbo, qui avait boycotté les législatives de 2011, fait un retour timide, moins important qu'espéré. Seuls trois de ses candidats, dont son chef Pascal Affi N'Guessan, ont été élus.

RFI.fr


Publié le 3/4/2017


A LIRE AUSSI...

Gambie: après les mensonges de Jammeh sur le sida, les malades parlent

Manifestations contre la Socfin et Bolloré

Sahel: la force commune contre le terrorisme se précise

Sahel: la force commune contre le terrorisme se précise

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE