CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
mardi 30 mai 2017             15h01
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 29 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE MAG DU 28 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 25 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 22 MAI 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 08 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 MAI 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 28 AVRIL 2017
TODAY AFRICA TRIBUNE DU 27 AVRIL 2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Guinée-Bissau: la Cédéao va retirer ses troupes vendredi

ESPACE AFRIQUE  >  

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) serait-elle fatiguée de la crise sans fin que traverse la Guinée-Bissau depuis plus de deux ans ? Les multiples efforts de l'organisation sous-régionale n'ont pas apporté les résultats escomptés. Elle a décidé de retirer ses troupes dès ce vendredi 28 avril.

C’est une première décision prise par la Cédéao après plusieurs médiations infructueuses en Guinée-Bissau : l’organisation sous-régionale envisage de retirer ses troupes du pays dès vendredi 28 avril. L'opération se poursuivra jusqu'au 30 juin 2017.

L’amertume de la Cédéao est que ses troupes se retirent à un an seulement des élections législatives alors que les problèmes cruciaux demeurent. Marcel Alain de Souza, président de la commission de la Cédéao : « Quand nous sommes à un an des élections législatives, quelle élection pouvons-nous organiser dans la transparence, dans la paix, si nous n’arrivons pas à régler le problème de la Constitution et ensuite, le problème de la réforme de la défense ? ».

En se retirant de la Guinée-Bissau, la Cédéao ne donne-t-elle pas des motifs à l’armée de ce pays coutumier des coups d’Etat, de prendre un jour le pouvoir ? A ces interrogations, Naby Youssouf Bangoura, ministre d'Etat, répond que des sanctions sont prévues, sans donner de détails sur leur nature.

RFI.fr

Publié le 26/4/2017


A LIRE AUSSI...

L'UE débloque les arriérés des soldats burundais engagés dans l'Amisom

Migration: la Côte d’Ivoire reste une terre de départ

Sénégal: la parano du riz plastique

Mali: à Gao, Emmanuel Macron enfile son costume de chef des armées

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE