CHERIE FM GUINEE TATVMAG AFRICATODAY FEMME DE GUINEE FONDATION CHANTAL COLLE GROUPE ALO
Découvrez votre nouveau site d'information sur l'Afrique www.Africatoday.euArchives
dimanche 20 août 2017             15h33
AFRICA TODAY TV

LE 20H


TODAY AFRICA TV LE 20H DU 19 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 16 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 14 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV LE 20H DU 08 AOUT 2017
Voir les archives

LA TRIBUNE DE L'ACTU


TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 17 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 03 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV LA TRIBUNE DU 14 AOÛT 2017
TODAY AFRICA TV TRIBUNE DU 01-08-2017
Voir les archives

DROIT DE COMPRENDRE

Voir les archives
Voir toutes les videos
Sahel: la force commune contre le terrorisme se précise

ESPACE AFRIQUE  >  

Les pays du G5 Sahel veulent une armée sous-régionale capable de lutter efficacement contre le terrorisme et l'insécurité en général, spécialement dans la zone des trois frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Les ministres des Affaires étrangères des pays du G5 Sahel se réunissent à Bamako ce lundi 5 juin pour une réunion, et les contours de cette force commune se précisent.

L'effectif de cette force pourra aller jusqu'à 5 000 hommes avec un mandat d'un an renouvelable. Mais la véritable nouveauté c'est qu'elle sera dotée de deux composantes. Une militaire et une autre policière avec des effectifs chargés de lutter plus particulièrement contre le trafic de drogue, de biens, ou d'êtres humains.

Une nouvelle manière d'aborder la lutte contre le terrorisme qui se nourrit de ces commerces illégaux parallèles. Une initiative que la France soutient à 100%, notamment via l'opération Barkhane qui appuie les pays du G5 dans le domaine du renseignement notamment. « Le G5 c'est une voie de sortie pour Barkhane » explique une source Française.

Mais avant de voir une armée du G5 Sahel pleinement opérationnelle, il va falloir du temps, de la formation et de l'argent. De nombreux officiers d'état-major vont être formés dans les mois à venir par Barkhane. Quant au financement, le G5 Sahel vient de réclamer 50 millions d'euros à Bruxelles, la veille du déplacement de la haute représentante de l'Union Européeene, Federica Mogherini qui doit rencontrer les ministres des Affaires étrangères des pays concernés ce lundi à Bamako.

RFI.fr

Publié le 5/6/2017


A LIRE AUSSI...



RDC: la société civile du Lubero appelle à neutraliser le chef de guerre Guidon

Mali: le polémiste Ras Bath condamné à un an de prison ferme

IMPRIMER ENVOYER A UN AMIREAGISSEZ A CET ARTICLE
VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE CATEGORIE